Le 3 avril 2020
Volume 38, Numéro 3
Deux athlètes passionnés!
Gens d'ici

Deux athlètes passionnés!

 

Vous connaissez le duathlon et l'Ironman? Avant de rencontrer nos deux athlètes, je n'avais qu'une petite idée concernant ces deux activités sportives.  Je dois vous avouer qu'Ironman me faisait plutôt penser à une série animée adaptée des comics que j'avais regardée à la télévision dans mon enfance. J'ai pu en apprendre davantage sur le duathlon et l'Ironman mais ce fut surtout une  rencontre avec deux athlètes de Shipshaw, amoureux dans la vie et  passionnés  par le sport: Lynda Desmeules et Yvon Tremblay.  
 
Débutons par Lynda. Lynda est une  adepte de l'activité physique; encouragée par son conjoint Yvon, elle  a commencé à s'entraîner il y a une dizaine d'années pour  pouvoir participer à des compétitions de duathlon. Le  duathlon est une activité sportive combinant une épreuve de course à pied sur 2 km, suivie d'une épreuve de cyclisme de 90 km puis d'une dernière manche de course à pied de 21 km. Les distances parcourues peuvent varier en fonction de l'âge des participants.
 
Cette activité sportive exige un programme d'entraînement rigoureux pour être capable d'enchaîner course à pied et vélo.  Pour y arriver, tout en occupant un emploi à plein temps, Lynda doit s'entraîner  à tous les jours à raison de deux fois par jour, peu importe le temps qu'il fait.   
 
Dans un article paru dans Le Quotidien publié le 2 juin 2010, un journaliste a souligné  que le nom de Lynda Desmeules était synonyme d'excellence.  L'excellence, elle l'a démontrée lors de sa participation à plusieurs compétitions en duathlon et en course à pied :   
 
 En 2005, elle a terminé 6e au championnat du monde de duathlon en Australie.
 
En 2006,  elle a remporté une médaille de bronze au championnat du monde de duathlon à  Terre-Neuve.
 
En  2007, elle a terminé 79e sur 12 000 participantes lors du marathon de New-York. 
 
En 2007, à Boston, elle a participé au plus prestigieux duathlon au monde; elle a terminé 71e sur 9 000 participantes et 6e sur 2 542 femmes dans son groupe d'âge
 
Son meilleur temps c'est à Toronto qu'elle l'a réussi, le 6 mai 2012, en terminant 1ère dans son groupe d'âge, avec un chrono de 3 heures et 34 secondes.
 
En course à pied elle remporté 4 fois la coupe régionale, en 2005, 2006, 2008 et 2009. 
 
En 2009, Lynda a  appris qu'elle était atteinte du cancer du sein. Malgré ce diagnostic, Lynda ne s'est pas découragée, elle est demeurée optimiste. Disciplinée, elle a quand même poursuivi son programme d'entraînement sous l'œil admiratif de son médecin. Sa grande détermination  l'a consacrée une 5e fois  championne de la coupe régionale de course à pied à Saguenay en 2010, un record! 
 
Lynda est convaincue que sa grande forme physique a joué un rôle déterminant dans sa guérison
 
En 2011, elle a terminé 3e dans son groupe d'âge lors d'une compétition à Ottawa.  
 
Quand on lui demande quel est son âge, c'est avec fierté qu'elle nous répond 53 ans et elle planifie encore de  participer à d'autres compétitions en duathlon ou en course à pied.
 
Quant à Yvon, c'est  en regardant  les exploits réalisés par des compétiteurs à la télévision en 2001, qu'il a rêvé de franchir un jour la ligne d'arrivée du plus long format de triathlon, l'Ironman. Il a alors dit à ses amis : « Un jour cette compétition je vais la faire». Les sceptiques ont été confondus!  Les compétitions Ironman sont des courses  consistant à enchaîner 3,8 km de natation,      180 km de cyclisme puis un marathon de 42,2 km en course à pied.  
 
En 2001, Yvon a commencé un programme d'entraînement intensif. À cette époque il ne savait pas nager; il a appris par lui-même  à la piscine du CEGEP de Chicoutimi. Toutefois c'est  en rivière qu'il préfère s'entraîner. Dès le printemps, vous pouvez l'apercevoir nageant dans les eaux froides de la rivière aux Sables. Pour compléter son programme d'entraînement  quotidien, c'est en vélo ou en course à pied qu'il sillonne  les routes de Shipshaw. Vous l'avez peut-être aperçu sur la route Coulombe, la route Brassard, la route Jean ou le rang des chutes.
 
Même si Yvon n'a pas remporté de championnat à ce jour, sa satisfaction il la trouve dans la compétition, en se mesurant avec d'autres concurrents et surtout en relevant le défi personnel de terminer la course. 
  
Après 10 ans d'entraînement, Yvon  a réussi son tout premier Ironman. C'est  à Montréal  en 2010, à l'âge de 46 ans qu'il a terminé 27e sur 77 concurrents dans son groupe d'âge. Yvon était la seule personne de la région à participer à cette compétition. L'hebdomadaire le Réveil a d'ailleurs souligné son exploit dans un article publié le 16 septembre 2010. 
 
 En  2012,  il a franchi la ligne d'arrivée  au Mont-Tremblant avec un chrono de 12h 38. 
 
Tout en occupant un emploi à plein temps, il faut ajouter à ses nombreuses activités la responsabilité de l'organisation  du triathlon du Saguenay à Jonquière. La plus récente compétition s'est déroulée le 7 juillet dernier. Environ 200 participants étaient attendus à ce triathlon olympique qui comprenait  1.5 km de natation, 40 km en vélo et 10 en course à pied. 
 
Pour vous prouver qu'il a réussi à franchir  la ligne d'arrivée du plus long format du triathlon, Yvon a désormais un tatouage Ironman imprimé sur son mollet.
 
 
Ce n'est pas par hasard qu'Yvon et Lynda se soient rencontrés dans un gymnase, ils  avaient  tous les deux une même passion, le sport. Yvon et Lynda  nous ont fait la démonstration que  l'on peut pratiquer une activité physique peu importe l'âge, il suffit d'y
 
Vous connaissez le duathlon et l'Ironman? Avant de rencontrer nos deux athlètes, je n'avais qu'une petite idée concernant ces deux activités sportives.  Je dois vous avouer qu'Ironman me faisait plutôt penser à une série animée adaptée des comics que j'avais regardée à la télévision dans mon enfance. J'ai pu en apprendre davantage sur le duathlon et l'Ironman mais ce fut surtout une  rencontre avec deux athlètes de Shipshaw, amoureux dans la vie et  passionnés  par le sport: Lynda Desmeules et Yvon Tremblay.  
 
Débutons par Lynda. Lynda est une  adepte de l'activité physique; encouragée par son conjoint Yvon, elle  a commencé à s'entraîner il y a une dizaine d'années pour  pouvoir participer à des compétitions de duathlon. Le  duathlon est une activité sportive combinant une épreuve de course à pied sur 2 km, suivie d'une épreuve de cyclisme de 90 km puis d'une dernière manche de course à pied de 21 km. Les distances parcourues peuvent varier en fonction de l'âge des participants.
 
Cette activité sportive exige un programme d'entraînement rigoureux pour être capable d'enchaîner course à pied et vélo.  Pour y arriver, tout en occupant un emploi à plein temps, Lynda doit s'entraîner  à tous les jours à raison de deux fois par jour, peu importe le temps qu'il fait.   
 
Dans un article paru dans Le Quotidien publié le 2 juin 2010, un journaliste a souligné  que le nom de Lynda Desmeules était synonyme d'excellence.  L'excellence, elle l'a démontrée lors de sa participation à plusieurs compétitions en duathlon et en course à pied :   
 
 En 2005, elle a terminé 6e au championnat du monde de duathlon en Australie.
 
En 2006,  elle a remporté une médaille de bronze au championnat du monde de duathlon à  Terre-Neuve.
 
En  2007, elle a terminé 79e sur 12 000 participantes lors du marathon de New-York. 
 
En 2007, à Boston, elle a participé au plus prestigieux duathlon au monde; elle a terminé 71e sur 9 000 participantes et 6e sur 2 542 femmes dans son groupe d'âge
 
Son meilleur temps c'est à Toronto qu'elle l'a réussi, le 6 mai 2012, en terminant 1ère dans son groupe d'âge, avec un chrono de 3 heures et 34 secondes.
 
En course à pied elle remporté 4 fois la coupe régionale, en 2005, 2006, 2008 et 2009. 
 
En 2009, Lynda a  appris qu'elle était atteinte du cancer du sein. Malgré ce diagnostic, Lynda ne s'est pas découragée, elle est demeurée optimiste. Disciplinée, elle a quand même poursuivi son programme d'entraînement sous l'œil admiratif de son médecin. Sa grande détermination  l'a consacrée une 5e fois  championne de la coupe régionale de course à pied à Saguenay en 2010, un record! 
 
Lynda est convaincue que sa grande forme physique a joué un rôle déterminant dans sa guérison
 
 En  2012,  il a franchi la ligne d'arrivée  au Mont-Tremblant avec un chrono de 12h 38. 
 
Tout en occupant un emploi à plein temps, il faut ajouter à ses nombreuses activités la responsabilité de l'organisation  du triathlon du Saguenay à Jonquière. La plus récente compétition s'est déroulée le 7 juillet dernier. Environ 200 participants étaient attendus à ce triathlon olympique qui comprenait  1.5 km de natation, 40 km en vélo et 10 en course à pied. 
 
Pour vous prouver qu'il a réussi à franchir  la ligne d'arrivée du plus long format du triathlon, Yvon a désormais un tatouage Ironman imprimé sur son mollet.
 
Ce n'est pas par hasard qu'Yvon et Lynda se soient rencontrés dans un gymnase, ils  avaient  tous les deux une même passion, le sport. Yvon et Lynda  nous ont fait la démonstration que  l'on peut pratiquer une activité physique peu importe l'âge, il suffit d'y trouver sa passion.