Le 25 mars 2019
Volume 37, Numéro 3
Entre les deux, mon coeur choisit!
Reportage

Entre les deux, mon coeur choisit!

 

Dans l'édition du mois de mars dernier nous vous avons fait connaître le parcours d'une jeune famille qui a choisi de s'établir à Shipshaw,  Marie-Eve et Daniel Tremblay. Nous vous présentons dans cette édition le récit  d'une autre jeune famille qui a aussi fait ce choix. Voici le parcours de Claudia Riverin et de Yannick Boily.   
 
 
Yannick et Claudia ont grandi  et se sont connus à Shipshaw, Yannick a été de la première génération à fréquenter l'école Bois joli. Claudia a eu le bonheur de fréquenter la Maison des Jeunes; elle a rencontré des amis, elle en conserve encore de très bons souvenirs.
 
En 1999, Yannick et Claudia  ont décidé de quitter Shipshaw et d'aller vivre à Jonquière. À cette époque Claudia était coiffeuse à Jonquière et Yannick travaillait à St-Ambroise. En 2000, lorsque Claudia a su qu'elle était enceinte, c'est sans hésitation qu'ils ont pris la décision de venir s'établir à Shipshaw pour élever leur premier enfant.
 
Yannick et Claudia sont donc revenus vivre à Shipshaw en mars 2001 et en avril  2001 Claudia donna naissance à leur petite fille nommée Josiane. Ils ont demeuré deux ans dans un appartement  situé sur le Plateau.  C'est en août 2003 qu'ils ont eu la chance d'acheter la première demeure  des parents de Yannick.  Cette maison  avait une histoire toute particulière puisqu'elle avait été déménagée sur le Plateau suite au glissement de terrain survenue 1971 à St-Jean-Vianney.  Cette maison c'est le souvenir de la fermeture d'un village et d'une terre d'accueil  nommée Shipshaw.
 
En 2005 leur fils Jérémie est ;  malheureuse-ment dans la même année Claudia  a perdu son emploi. Ce fut le début d'une nouvelle aventure pour Claudia; c'est avec l'appui de sa famille qu'elle a décidé d'ouvrir son salon de coiffure à Shipshaw au sous-sol du dépanneur Le Voisin.   C'est en  2007 qu'elle a finalement déménagé le salon de coiffure dans sa maison, lui permettant ainsi de  concilier le travail avec sa vie de famille.
 
En  octobre 2009, un événement malheureux est venu assombrir leur vie.   Alors que Claudia était seule  avec les enfants, un pyromane a mis le feu à leur  maison.  Ce pyromane est à l'origine de 12 incendies allumés au Saguenay en six jours entre le 9 et le 15 octobre 2009.  Heureusement toute la famille était saine et sauve mais le feu a tout détruit à l'exception des fondations de la maison et de quelques photos de famille
 
 
Quand on a tout perdu il y a un deuil à faire et des décisions rapides à prendre, mais quoi faire? Reconstruire, déménager ailleurs, retourner en ville? Le feu avait détruit des souvenirs, des objets précieux mais pas leur attachement à Shipshaw.   C'est avec beaucoup de courage  et l'aide de la famille que Yannick a entrepris la reconstruction de la maison.  En l'espace de trois  mois, ils ont rebâti  à la même adresse, ce qu'ils appellent leur magnifique demeure.     
 
 
Malgré cet événement malheureux, Yannick et Claudia n'ont jamais pensé à quitter Shipshaw pour plusieurs bonnes raisons: les grands espaces, une école  située tout près de la maison,  le plaisir pour leurs enfants de pouvoir jouer dans la rue en toute tranquillité, des activités offertes par la Maison des Jeunes, la facilité des déplacements, l'accès à tous les services offerts par Ville Saguenay, la possibilité pour Claudia de pouvoir travailler à la maison dans son salon de coiffure.
 
Quatre ans ont passé depuis l'incendie de leur maison. En dépit des obstacles qu'ils ont surmontés, Claudia et Yannick vivent maintenant la vie de famille dont ils avaient  toujours rêvée et ils transmettent à leurs enfants le sentiment d'affection qu'ils ont pour l'endroit qui les a vus grandir.    
 
 
Yannick et Claudia n'hésitent pas à conseiller à des personnes proches de venir vivre  la vie d'ici à Shipshaw