Le 14 décembre 2017
Volume 35, Numéro 10
Reportage

2 jeunes de Shipshaw récompensés

Le 29 octobre dernier avait lieu le Gala reconnaissance de la Commission scolaire de la Jonquière. Lors de cette soirée annuelle, deux jeunes étudiants de Shipshaw ont été récompen-sés pour leur persévérance scolaire: Marie-Philip Bouchard et  Alex Larouche.

Le prix de la persévérance scolaire est décerné à tous les ans à un élève par école qui se démarque dans son cheminement particulier et les efforts qu'il  a déployés. Cette mention vise ainsi à souligner le travail du jeune qu'il a manifesté tout au long de l'année. J'ai rencontré nos deux lauréats pour  vous les présenter et connaître leur parcours.

MARIE-PHILIP BOUCHARD :

Lauréate du prix persévérance primaire École Bois-Joli 2013-2014

Âgée de 12 ans, Marie-Philip fréquente aujourd'hui la polyvalente de Jonquière et poursuit ses études en arts et métiers de la scène (AMS). C'est vers la quatrième année du primaire que ses parents, Mario Bouchard et Christine Huot, ont soupçonné que leur fille manifestait des signes de dyslexie(difficulté d'apprentissage de la lecture). C'est finalement en 5ième année que le diagnostic a été confirmé par un professionnel qu'ils ont consulté au privé. Jusque là Marie-Philip avait bien réussi à progresser malgré ce problème. Cependant, la lecture et l'écriture ont toujours été des matières qui lui demandaient beaucoup plus de temps et d'efforts.

Depuis qu'elle a reçu le diagnostic, elle peut bénéficier des services d'aide pédagogique et d'outils spécialisés comme le dictionnaire Eureka et un lexibook. Ces outils lui permettent de sauver beaucoup de temps pour l'écriture du français. Comme le précise ses parents, Marie-Philip a un grand sens de l'observation et une bonne capacité de mémorisation ce qui l'a aidée beaucoup dans son apprentissage. Également, elle a toujours manifesté un désir de réussir et de la détermination. D'ailleurs Marie-Philip conseille aux jeunes qui ont le même problème de persévérer et poursuivre leurs efforts pour réussir.

Aujourd'hui, Marie-Philip compose bien avec sa dislexie et poursuit son cheminement scolaire au secondaire et la transition s'est bien déroulée. Elle adore les arts plastiques et l'art dramatique et elle envisage devenir designer d'inté-rieur dans le futur. Elle est reconnue par ses pairs pour son sourire, sa belle personnalité et sa disponibilité à rendre service.

Bonne continuité dans ton parcours scolaire!

ALEX LAROUCHE :

Lauréat du prix persévérance primaire Collège Saint-Ambroise 2013-2014

Pour Alex, le parcours à été beaucoup plus difficile. Dès la maternelle les premières dif-ficultés d'appren-tissage se sont manifestées. Ses parents Mireille Tremblay et Dany Larouche ont dû dès lors prendre des mesures pour aider leur garçon à obtenir du soutien. Ils sont allés consulter à Québec au privé pour accélérer le processus d'évaluation. Tout d'abord, les tests d'audition et d'optométrie ont révélé qu'Alex lisait sur les lèvres, car il avait un problème auditif et qu'il souffrait d'hypermétropie (difficulté à faire le focus). L'installation de tubes dans les oreilles et de port de lunettes ont aidé à résoudre ces problèmes à son jeune âge et aujourd'hui ces deux aspects se sont résorbés.

Vers la deuxième année, les troubles d'apprentissage persistaient et s'est à ce moment que le diagnostic c'est confirmé. Alex souffre de dislexie et de disphasie (retard important de langage) de modéré à sévère. Plus spécifiquement, il a de la difficulté à assimiler et à interprêter l'information. De plus, il manifeste un trouble de déficit d'attention. Afin de soutenir Alex dans son apprentissage scolaire et d'obtenir du soutien, ses parents ont engagé une aide pédagogique à la maison une fois par semaine dans les premières années. Celle-ci l'aidait à réaliser ses devoirs, à consolider des apprentissages et à développer des stratégies d'adaptation face à ses difficultés.

Une fois le diagnostic établi par la clinique Amis-Maux de Québec , Alex a été pris en charge par la pédopsychiatrie et le service d'orthophonie de l'hôpital. Le soutien au niveau scolaire a pu alors débuter. Ainsi, du point de vue du ministère de l'éducation, il peut bénéficier d'aide technologi-que (ordinateur avec des logiciels spécifiques, souris scanner, Lexibook) et de l'aide pédagogique à l'école. Il a aussi droit à un tiers de temps supplémentaire pour ses examens.

Pour Alex, le français, l'écriture et la lecture sont les matières qui lui demandent le plus d'efforts et qui le répugnent un peu. Par contre, il adore les mathématiques et les animaux. Son grand rêve serait d'ailleurs de devenir vétérinaire. Cette année il poursuit sa 6ième année au Collège Saint-Ambroise et il fait partie du projet-pilote où les élèves n'ont pas de devoirs le soir. Ils ont une période de 30 minutes le matin à leur arrivée à l'école.  Un avantage certain pour les jeunes qui ont des difficultés d'apprentissage, car ils sont au meilleur de leur forme et de leur concentration le matin.

Alex, continue tes efforts à tous les jours, crois en ton rêve et tu pourras y parvenir.

Félicitations à nos deux gagnants; vous êtes un bel exemple qu'avec des efforts et de la volonté, il est possible de réussir son cheminement scolaire.

Crédit photos :

La Une :               Commission scolaire de la Jonquière

Cet article :       Dany Larouche et Nadine Boily