Le 23 octobre 2017
Volume 35, Numéro 8
Un loisir sportif et sécuritaire !
Reportage

Un loisir sportif et sécuritaire !

L'été dernier, lors d'une randonnée en véloj'ai aperçu un endroit magnifique situé sur la route Harvey à Shipshaw. En m'approchant de plus près, j'ai constaté qu'il s'agissait d'un club de tirCurieuse d'en connaître davantage sur ce sport, je me suis rendue visiter ce club de tir.

J'ai rencontré monsieur Pierre Duchesne, président du Club de tir Le Faucon et des membres de son équipe, qui ont bien voulu me fournir toute l'information pouvant me permettre de démystifier ce genre de loisir.  Je dois avouer que j'avais certains préjugés défavorables entourant les armes à feu, compte tenu des événements malheureux qui surviennent dans le monde et qui provoquent une peur naturelle et compréhensible des armes à feu dans la population. 

Lors de ma visite, j'ai appris que pour être membre d'un club de tir il faut avoir un permis  de possession et d'ac-quisition d'arme à feu. Il faut obligatoirement avoir réussi un test d'aptitude pour l'utilisation des armes à autorisation restreinte et prohibée en vertu de la loi 9 (Anastasia). Cette loi vise à favoriser la protection des personnes à l'égard d'une activité impliquant des armes à feu. Cette loi s'inscrit dans la foulée des événements tragiques survenus au Collège Dawson en septembre 2006 alors qu'une jeune femme de 18 ans, Anastasia De Sousa, a perdu la vie lors d'une fusillade. La loi est mieux connue sous le nom d''Anastasia''.

Le Club de tir le Faucon est un organisme sans but lucratif qui existe depuis 1981. Il fait partie de la Fédération québécoise de tir. C'est un club de tir extérieur qui compte environ 600 membres, hommes et femmes,  qui pratiquent  des activités de tir au pistolet ou à la carabineC'est un loisir sportif et récréatif  encadré par des règles de sécurité très strictes pour tous les membres qui désirent perfectionner le maniement sécuritaire d'une arme à feu.

Au Club de tir le Faucon, c'est l'activité du tir au pistolet qui est la plus populaire chez les membres. Dans cette section protégée, sur le pas de tir, huit tireurs peuvent s'adonner à leur activité sous la supervision d'un officiel de tir, selon les règles vitales du maniement sécuritaire des armes à feu soit : traiter toute arme à feu comme si elle était chargée, pointez toujours son arme dans une direction sécuritaire, tenir le doigt éloigné de la détente sauf pour faire feu, ouvrir le mécanisme et s'assurer que l'arme ne contient aucune munition. Prouvez que l'arme est sécuritaire.


Dans un environnement convivial, selon leur disponibilité, environ cinquante officiels de tir supervisent bénévolement le fonctionnement du club de tir.  Le rôle de l'officiel de tir est essentiel puisqu'il a la responsabilité de faire respecter les règlements pour assurer la sécurité du tireur.  L'officiel de tir doit recevoir une formation pour pouvoir occuper cette fonction.

Les  adeptes du tir au pistolet  peuvent réussir à développer de grandes aptitudes au tir et les niveaux de difficulté pour atteindre une cible avec précision et rapidité peuvent être très élevés.  La connaissance et la patience sont des qualités essentielles  pour tout bon tireur.

Le sport de tir permet aussi aux amateurs de fraterniser, de  partager leurs expériences et parfaire leurs connaissances sur les différents types d'armes à feu.  Au club de tir, le respect et la courtoisie sont des valeurs qui doivent être respectées par tous les membres du club, d'ailleurs les officiels  de tir s'assurent que les amateurs se conduisent avec civilité.

Ma rencontre avec les responsables du club de tir a été enrichissante. J'ai été en mesure de constater à quel point ce type de sport récréatif est très encadré par des lois et  des règlements sévères que ce soit de l'entreposage au maniement des armes à feu.  Il est rassurant de constater à quel point les adeptes de ce sport récréatif se comportent comme des citoyens responsables et respectueux de leur environnement. 

Depuis l'ouverture du Club de tir le Faucon en 1981, aucun accident n'est survenu.

Pour les membres d'un club de tir c'est  faire partie d'une famille de passionnés!

Référence: site internet, Gendarmerie royale du Canada