Le 23 avril 2017
Volume 35, Numéro 4

Comment survivre à un deuil ?

Le deuil est une expérience pénible pour tous, mais il est possible de trouver le courage et la force nécessaire pour surmonter cette épreuve causée par la perte d'un être cher. Un méli-mélo de sentiments et de pensées nous assaillent. 

Le départ brusque d'une personne occasionne un sentiment d'irréalité. On se sent perdu comme si l'on faisait un mauvais rêve. Le premier choc difficile passé, les émotions refont surface. Ces émotions peuvent être différentes d'une personne à l'autre. Certains éprouvent de la tristesse, de la colère, un manque de concentration, une perte d'intérêt et de motivation; d'autres sentent de la peur, de la culpabilité, du déni et parfois même une dépression, du regret et de la nostalgie. Ces bouleversements émotionnels sont normaux et aident à traverser ces durs moments de deuil.

Vous avez peut-être l'impression que la tempête ne finira jamais, mais elle aura une fin et il existe des moyens d'agir pour gérer son deuil et diminuer l'intensité et la durée des réactions vécues. D'après plusieurs spécialistes, le premier élément important est d'exprimer ses sentiments ouvertement: pleurez au besoin et n'ayez pas honte de ce que vous ressentez, que ce soit de la peine ou de la colère. Cette dernière fait partie du processus et ne signifie pas que vous n'avez pas de peine. Il ne faut pas non plus essayer d'oublier la perte vécue: se donner du temps pour faire son deuil et démêler toutes les émotions et les pensées qui nous habitent, peu importe le temps que cela prendra. En troisième lieu, il est très important de passer du temps avec sa famille en permettant à celle-ci, à vos proches et vos amis de vous aider à surmonter votre perte. Puis, même si c'est parfois difficile, il faut accepter que les choses ont changé pour de bon, qu'il n'y a pas d'autre choix que de s'adapter à ces changements. Beaucoup de gens éprouvent des difficultés à parler de leurs émotions et pour s'aider à évacuer leurs sentiments et leurs pensées refoulés face au deuil vécu, ils tiennent un journal dans lequel ils s'expriment sans crainte d'être jugés. Si, à la suite de ce deuil, vous éprouvez du stress, il faut essayer de vous activer le plus possible et prendre soin de vous-même par une bonne alimentation et de l'exercice. Une autre façon de gérer son deuil consiste à encourager les autres membres de votre famille et vos amis à parler ouvertement de leurs sentiments, ce qui permettra à chacun de partager ses expériences et vous aidera à vous soutenir mutuellement. Il faut aussi se donner le temps de voir plus clair en ne prenant aucune décision importante dans les semaines ou les mois qui suivent votre perte, décision que vous regretteriez peut-être avec le temps. En tout dernier lieu, rendez hommage à la personne disparue en revivant vos souvenirs avec elle, seul ou avec la famille lorsque le pire de la tempête sera traversé.

Il ne faut jamais oublier que chaque personne vit un deuil à sa façon. Si vous connaissez une personne endeuillée, aidez-la à cheminer en l'écoutant et en l'aidant du mieux que vous pouvez. Votre présence auprès d'elle sera un élément important qui l'aidera à surmonter son deuil.