Le 19 août 2017
Volume 35, Numéro 6
Un doublé or pour Émilie et Dérek
Reportage

Un doublé or pour Émilie et Dérek

Les 17 et 18 mars derniers avait lieu la finale régionale de l'Expo-science et du Défi génie inventif du Conseil régional du loisir scientifique (CLS) à la Polyvalente de Jonquière. Pour une deuxième année, deux jeunes de notre municipalité se sont démarqués à cette compétition. Émilie Simard et Déreck Côté étudiant du premier cycle, ont gagné la médaille d'or à chaque événement ; un exploit rare car peu d'étudiants participent simultanément aux deux compétitions.

Défi Génie inventif : la 8e merveille

Voilà le nom que portait le lance-balles concu par Émilie Simard, fille de Nancy Frigon et Donald Simard et Déreck Côté, fils de Mélissa Lepagne et Justin Côté, pour le défi génie inventif 2016. L'équipe devait réaliser un lance-balles permettant de propulser des balles de tennis sur différentes cibles. Une séquence de 8 balles devaient être lancée sur une possibilité de 5 cibles et ce dans un temps de 60 secondes.

Deux manches étaient disputées par les équipes et le cumul des points sur les cibles atteintes était compilé comme résultat final. Lors de leur première ronde, ils ont réalisé 1800 points et 1400 points au deuxième tour, ce qui leur a valu la première place. Leurs résultats avaient même battu le score des équipes du deuxième cycle. Ce résultat leur valait une participation à la finale provinciale et une bourse de 100$.

Émilie et Déreck sont tous deux étudiants en option activités scientifiques à la Polyvalente de Jonquière et ils ont réalisé leur deux projets dans le cadre de leur cours, mais aussi sur les heures de dîner. Plus spécifiquement, le lance-balles a été réalisé pendant les mois de janvier et février. Les deux élèves sont très contents et ont adoré cette expérimence, car ils ont travaillé et conçu le projet de leurs mains.

Avec la 8e merveille, les deux jeunes ont terminé premiers à la finale régionale et participeront à la finale provinciale du Défi génie inventif qui aura lieu à Montréal du 20 au 22 mai prochain. Pour s'y préparer, ils devront changer les élastiques, prévoir des pièces de rechange pour leur lance-balles. Ainsi, ils prévoient mettre un peu de temps sur les heures de dîner pour préparer leur lance-balles et assurer l'exactitude des lancers de leur catapulte lors de la finale provinciale.

Expo-science : Les animaux font la vague

Tout le monde sait que le vent crée des vagues, mais les animaux pourraient-ils contribuer à la création de celles-ci? Voilà la question que se sont posés Émilie et Dérek. Pour ce faire, ils ont utilisé un aquarium dans lequel ils utilisaient différentes grandeurs de palette pour créer des vagues.

Par la suite, à l'aide de différents poids, ils prenaient des mesures pour valider la création de vagues. Une fois ces mesures prises, ils ont vérifié et quantifié si le poisson rouge avait le même résultat qu'un poids, ce qui s'est révélé être concluant. Le projet d'Expo-Science a demandé de la préparation du mois de septembre à janvier.

Leur projet a d'ailleurs suscité un grand intérêt tout d'abord parce qu'il s'inscrivait dans la catégorie d'expérimentation et non dans la plus populaire qu'est la vulgarisation. En effet, la plupart des participants choisissent davantage la vulgarisation d'un sujet au lieu de l'expérimenta-tion pour vérifier une hypothèse. Notre duo a d'ailleurs remporté le prix Fonderie Saguenay pour la qualité de l'ensemble du projet et le prix Curium à la finale régionale.

Lors de leur participation, Émilie et Dérek ont vécu deux journées complètes à répondre aux visiteurs dans leur kiosque et parmi ceux-ci, il y avait 104 juges qui évaluaient les 156 projets présentés aux visiteurs par les 17 écoles participantes de la région. Chaque kiosque avait 5 juges qui les évaluaient de façon anonyme. Ainsi, il y aura 16 exposants qui représenteront la région lors de la Super Expo-science qui aura lieu du 22 au 24 avril prochain à Sorel-Tracy.

Afin de rendre leur projet plus compétitif pour le provincial, ils devront réaliser une vidéo pour démontrer le phénomène du poisson et de la vague. Ils vont prendre des photos des étapes de l'expérimentation pour imager leur kiosque. Ils prévoient également faire une maquette de leur aquarium et des palettes, car il ne peuvent avoir l'aquarium lors de l'exposition.

Leur motivation

Les animaux sont une passion pour Émilie et c'est ce qui l'a motivée à faire une expérience qui impliquait des animaux. Elle a trouvé son idée sur le portail de la commission scolaire mis à leur disposition. Depuis le primaire, elle a toujours eu un intérêt pour les sciences et les livres. Comme plan de carrière, elle me mentionne timidement qu'elle aimerait être fermière ou travailler avec les chevaux. Son plus grand rêve c'est d'avoir son propre cheval lorsqu'elle aura 16 ans. Pour l'instant, elle suit des cours et monte à cheval depuis 2 ans.

De son côté, Déreck est depuis septembre dans les cadets de terre à St-Ambroise et il adore vivre des expériences. Cet hiver il a participé à une activité de survie où il passait une nuit dans un tombeau creusé dans la neige. Il a adoré l'expérience et il a bien dormi. Il est aventureux et il s'adapte facilement à toutes les situations. À la fin de son secondaire 5, il prévoit faire son cours de recrue pour ensuite apprendre un métier dans les forces, idéalement pilote de F-18. Cet été, il ira à Québec en camp d'été 2 semaines avec les cadets.

 Il est agréable de rencontrer des jeunes motivés et qui sont animés par des passions. Émilie et Dérek ont hâte de participer aux deux finales provinciales. Ils ont même déjà une idée de projet pour l'an prochain pour renouveler leur participation. Nous aurons un suivi de leur expérience de participation au provincial dans l'édition du mois de juin et du mois de septembre. En mon nom et celui de tous les citoyens de Shipshaw, je vous souhaite de vivre une belle expérience lors de vos 2 participations au provincial.

Crédits photos :

courtoisie du Conseil du loisir Scientifique(CLS) du Saguenay-Lac-St-Jean et Nadine Boily