Le 30 avril 2017
Volume 35, Numéro 4
Êtes-vous bien assis ?
Saviez-vous Que...

Êtes-vous bien assis ?

Comme vous tous sans doute, je n'ai pas pu échapper au vif attrait pour les extraordinaires performances des meilleurs athlètes du Canada et du monde. 

Comment ne pas rester bouche bée devant les accélérations et vitesses des sprinters hommes et femmes du 100 mètres qui terminent le parcours en 10 secondes et moins, soit une vitesse moyenne de 36 km /h? C'est hallucinant! Pourtant l'immobilité de notre fauteuil, dans le confort de notre foyer, est bien relative. En effet nous nous déplaçons dans l'espace à des vitesses qui défient l'imagination. D'abord le continent américain bouge d'environ 10 cm par an grâce à la tectonique des plaques (dérive des continents). Vraiment pas de quoi fouetter un chat me direz-vous. 

Mais attendez. La terre tourne sur elle-même (rotation) en 24 heures à la vitesse d'environ 1100 km/h au Saguenay (environ 1600 km/h à l'équateur). Voilà déjà une bonne vitesse mais à laquelle il faut ajouter celle de la révolution de la terre autour du soleil qui est de 107,000 km/h (soit 30 km/sec.). Le soleil, notre étoile, tourne lui-même autour du centre de notre galaxie, (la Voie Lactée) à raison de 965,000 km/h. nous entraînant dans sa course folle.

Quant à la Voie Lactée elle tourne autour de l'amas galactique local d'Andromède à raison de 1,000,000 de km/h. Et Andromède se promène dans le super amas de la Vierge à la vitesse de 1, 800,000 km/h. Le super amas galactiques de la Vierge n'est pas en reste puisqu'il s'éloigne du Super amas du Coma à la vitesse inouïe de 6700 km/s. soit 24, 120,000 km/h.

Pour finir, les objets situés à plus de 10 milliards d'années-lumière s'éloignent de nous à une vitesse qui dépasse celle de la lumière, soit quelque 300,000 km/s. Mais attention ce n'est pas l'objet qui bouge mais l'espace qui est en expansion accélérée depuis le Big Bang. Sans compter l'expansion de l'univers, notre fauteuil bouge quand même à 27, 993,100 km/h. si on additionne l'ensemble des déplacements spaciaux de notre bonne vieille terre. De quoi avoir le tournis.

Sénateurs 1

Romains   0

Un soir de juin, Rachel, qui est en secondaire I, repasse ses notes sur l'histoire de Rome, car elle devra affronter l'examen de fin d'année le lendemain. 

À un moment, après une longue étude silencieuse et bien concentrée, notre finissante croit bien être prête à répondre de mémoire aux questions formulées dans son livre d'histoire. Comme maman est déjà très occupée, elle demande à sa petite sœur de 3ième année, qui se débrouille plutôt bien en lecture, de lui poser les fameuses questions de fin de chapitres. 

Marie-Charlotte commence donc :

# 1            Qui a fondé la ville de Rome?

# 2            Quel fut le premier empereur de Rome?

# 3            Quel était le rôle des sénateurs? 

Après avoir lu la dernière question, la petite sursaute avant que Rachel n'ait eu le temps de répondre et s'exclame naïvement: Hein, les «sénateurs» jouaient déjà au hockey dans ce temps-là? En Italie en plus!

Rachel n'a pas ri, sa «crampe» lui faisait trop mal à la mâchoire.