Le 28 juin 2017
Volume 35, Numéro 6
Coureur inspirant
Reportage

Coureur inspirant

 

On a souvent l'impression que les jeunes ne veulent plus aller jouer dehors comme plusieurs personnes de ma génération le faisaient au retour de l'école, en courant. Je me souviens d'entendre ma mère me dire aussitôt que j'entrais dans la maison: ''dépose ton sac d'école et va jouer dehors''. Je m'entends encore lui demander la permission de téléphoner à une de mes amies avec le téléphone à roulette, contrairement à nos enfants qui aujourd'hui expédieraient dans les secondes qui suivraient un texto pour céduler un rendez-vous avec plusieurs de leurs amis en même temps. 

Le mois dernier, j'ai rencontré un jeune homme de 13 ans qui possède lui aussi un outil moderne qui lui permet de communiquer rapidement avec ses amis, d'obtenir en un clin d'œil les réponses à ses interrogations mais j'ai aussi rencontré un jeune qui ne fait pas seulement jouer dehors mais qui court dehors, c'est un adepte de la course à pied. Il s'appelle William Rogers, il demeure à Ship-shaw. 

Avant de se lancer dans l'aventure de la course à pied, durant quelques années, William a joint un Club de patinage de vitesse, les Comètes de Chicoutimi.  Il a eu beaucoup de succès dans les courses de 400, 800 et 1 000 mètres. C'est pour améliorer ses techniques en patinage de vitesse, qu'il a débuté la course à pied.  

En 2015, inspiré par son père Mark, grand amateur de course à pied depuis environ quarante ans, William a décidé de ranger ses patins de vitesse et de les remplacer par des espadrilles de course. À la blague on pourrait ajouter qu'il a pris sa retraite du patinage de vitesse! 

William participe aux différentes courses prévues dans le calendrier du Club Autocar Jeannois dans la catégorie 1 kilomètre et 1.5 kilomètre (benjamin) réservées aux jeunes de 13 ans et moins. Il a récolté plusieurs médailles et trophées le récompensant pour sa performance et sa détermination. Le 12 novembre 2016, lors du gala de la Coupe Autocar Jeannois, il a reçu le trophée pour avoir participé aux dix-huit courses prévues et une troisième position dans sa catégorie. 

La détermination est une qualité qui caractérise William; il s'entraîne trois fois par semaine tout près de chez lui à Shipshaw. En compagnie de son père Mark, il se prépare en vue des prochaines compétitions qui sont prévues dans le calendrier du Club Autocar Jeannois en 2017. 

William fera bientôt partie de la catégorie d'âge cadet-juvénile réservée aux jeunes de 14 à 17 ans, qui prévoit une course sur une distance de 3 kilomètres. Il espère avoir la capacité de réussir ce nouveau défi. 

Au fil du temps, William a acquis une certaine expérience de la course à pied; il se souvient de sa première course alors qu'il était parti trop vite. Il a dû arrêter pour reprendre son souffle, ce qui ne l'a pas empêché d'obtenir une 4e place lors de cette compétition. 

Aujourd'hui toute la famille s'adonne à la course à pied puisque la mère de William a décidé elle aussi de suivre les traces du père et de son fils.  On peut donc affirmer que la course à pied est un sport intergénérationnel. 

Dans la littérature on mentionne que courir est l'effort du quotidien et d'une certaine routine; c'est le sport qui apprend la méthode, la régularité et une meilleure connaissance de soi.  Il est donc possible de changer sans cesse de terrain de jeux, de voyager sur des sols différents avec ses seules jambes. Les différentes courses prévues pour l'année 2017 lui permettront de sillonner les différentes routes du Saguenay Lac- St-Jean et de découvrir des endroits et des paysages différents. 

William est présentement en secondaire 2 et il aimerait bien devenir un jour architecte. Avec un bon cœur et des poumons en santé, il est déjà l'architecte d'une bonne forme physique et il peut sans trop se sentir coupable utiliser son petit appareil moderne pour consulter la cédule des courses prévues dans le Circuit Coupe Jeannois 2017. Bravo William!