Le 28 juin 2017
Volume 35, Numéro 6
Dîner communautaire
AFEAS

Dîner communautaire

C'est dans une ambiance décontractée que notre généreuse Françoise Desbiens partage son savoir avec quelques personnes désireuses d'apprendre le tricot sous toutes ses formes. Merci ma chère Françoise de nous donner cette belle opportunité.

Carnaval 

Plusieurs membres de l'Afeas ont contribué à la réalisation de produits artisanaux afin de faire de notre exposition un succès. Je tiens à exprimer toute ma reconnaissance à Jacqueline Tremblay pour sa disponibilité comme couturière, une aide non négligeable pour une belle réussite. Tout au long de la préparation de notre exposition, j'ai pu compter sur la disponibilité de Marlène Tremblay, Françoise Desbiens et Suzie Halley pour nos jolis tricots qui se distinguaient par leur originalité. Merci Jocelyne Villeneuve pour les bourses que tu as fabriquées, elles sont magnifiques. Sarah Boudreault, une personne créative qui mérite d'être connue, merci pour ton aide précieuse. Colette Côté pour les serviettes et les lavettes, tu as mis des heures à y travailler et c'est très apprécié. Mesdames Rita et Françoise Tremblay, je suis toujours impressionnée par votre grande disponibilité, un petit téléphone et les deux sœurs arrivent en renfort, merci à vous deux. 

Notre dîner communautaire du 20 février 2017 a été une belle occasion d'amitié. Cette rencontre avec d'autres associations nous a permis de partager et de créer des liens importants et de nous ouvrir aux autres. «En travaillant ensemble et en réunissant nos richesses, nous pouvons accomplir de grandes choses». (Ronald Reagan) 

Merci aux représentants des Chevaliers de Colomb (Jean-Eudes Déry), la Fadoq (Patrick Tremblay), la Bibliothèque (Ginette Tremblay), le journal La Vie d'Ici (Claire Duchesne), le centre Multiservice (Rolande Lavoie), le comptoir vestimentaire (Denise Desmeules), la St-Vincent de Paul (Faïda Lambert). 

Sœur Colombe, notre invitée spéciale, nous a transmis ses émotions à travers son vécu durant le génocide au Rwanda. Sa générosité est au cœur de sa vie et le moteur de ses actions. 

Journée de la femme 

Le 8 mars prochain nous aurons l'occasion de souligner la journée de la femme dont le thème 2017 est « L'égalité sans limites ». 

Pourquoi ce thème selon la Fédération des femmes du Québec? 

L'accès des femmes à l'égalité est sans cesse limité. L'impact sexiste des mesures d'austérité dont les coupes dans les services publics, les multiples violences contre les femmes et notamment les femmes autochtones, l'absence d'équité salariale pour de nombreuses femmes, la privatisation des services de garde éducatifs, la discrimination systémique en emploi qui perdure pour toutes les femmes et en particulier pour les femmes qui sont victimes de racisme ou en situation de handicap, le mythe de l'égalité déjà-là : la liste des barrières dressées devant les femmes semble se reproduire à l'infini. N'oublions pas que la force du mouvement féministe réside dans sa capacité à lutter pour que disparaissent toutes les barrières qui nous freinent.

 Notre objectif: l'égalité sans limites … d'où le signe de l'infini en forme de 8. 

Les mots à l'intérieur du 8 nous rappel-lent que les féministes se mobilisent partout au Québec pour revendiquer une véritable égalité entre les femmes et les hommes, entre les femmes et entre les peuples. Les valeurs portées par le mouvement féministe rompent le cercle des inégalités. Elles ouvrent sur un monde d'égalité et de justice sans limites pour toutes! 

Le 10 mars prochain, nous aurons l'occasion de souligner la journée de la femme lors d'un déjeuner causerie. Nous aurons comme invitée madame Catherine Larouche de la Cavac (Les centres d'aide aux victimes d'actes criminels).

 (À suivre)