Le 23 août 2017
Volume 35, Numéro 6
Mot de la Présidente

35 ans pour La Vie d'Ici ---- 25 ans pour ma vie ici

Joyeuses Pâques! Happy Easter! 

Buona Pasqua! ¡Felices Pascuas!

Frohe Ostern!

Assemblée générale,

L’assemblée générale annuelle de votre journal La Vie d’Ici aura lieu le mardi 11 avril prochain, à 13 h, au Centre Multiservice de Shipshaw. Nous vous y attendons en grand nombre.

 

35 ans pour La Vie d'Ici

25 ans pour ma vie ici 

Je vous ai mentionné dans une édition précédente que La Vie d'Ici fêtait ses 35 ans et moi, 25 ans à sa direction comme présidente. À ce titre, j'ai voulu souligner cet événement de façon un peu spéciale mais tout à fait humblement. Lors de notre dernière réunion du CA, j'avais composé un hommage à mon équipe pour les remercier de leur dévouement bénévole et le bonheur de les retrouver à chaque rencontre de La Vie d'Ici. J'ai voulu aussi rendre hommage à Denys Claveau, fondateur de La Vie d'Ici et qui est demeuré à mes côtés, comme un ami très cher durant ces 25 dernières années . 

On m'a demandé de publier l'hommage que j'ai lu lors de la dernière réunion du journal; c'est sans prétention que je vous le présente donc. 

35 ans pour La Vie d'Ici

25 ans pour ma vie ici

Remerciement à toute l'équipe pour votre présence, pour votre dévouement à La Vie d'Ici depuis des années déjà. Le travail de chacun et chacune de vous est d'une importance capitale à sa survie. De plus, l'amitié que je vous porte  est inestimable. 

Cette année, je fête mes 25 ans à la direction de La Vie d'Ici. Ce sont 25 belles années où j'ai eu du plaisir à diriger, discuter, écouter, trancher, conseiller, apprendre, comprendre, partager, aimer rire et même pleurer. 

J'espère que Dieu me permettra d'en rajouter encore plusieurs autres, naturellement avec votre appui aussi bien sûr. 

À ma façon, j'ai voulu célébrer ces 25 ans de présidence. À ma façon, je voudrais vous raconter ma petite histoire à moi, à vous, mon équipe, mes amis. 

Il y a 25 ans, en 1992, suite à la demande du président Denys de l'époque, un appel à tous a été édité dans le journal La Vie d'Ici indiquant qu'il y avait un manque flagrant de bénévoles pour prendre la relève du journal. Comme mes enfants ont tous pris le chemin de l'école, je peux et je veux m'investir davantage dans la municipalité. C'est intéressant, un nouveau défi. Donc, je me rends, avec Sylvie Ferland, mon amie de l'époque, à une première rencontre du comité du journal de ce moment, chez Rolande et Denys. Beaucoup de monde, wow je suis impressionnée. Tout le monde est extrêmement gentil. Arrive un point de l'ordre du jour……. Élection… ahh! J'écoute attentivement. On me propose à la présidence. QUOI, voyons donc je n'y connais absolument rien. Pas grave me dit Denys, tu vas voir c'est pas difficile, tu délègues. Sérieux? Voyons donc. Surtout que mon chum juste avant de partir m'avait dit :« J'te connais ma chérie, embarque -toi pas trop, t'es pareille à ta mère.» Il me connait bien en effet. J'ai donc dit oui; tout le monde vote pour moi et pouffff. Point suivant, la moitié du comité terminait son mandat et ne le renouvelait pas. Du coup, nouvelle équipe, outch! 

Je demande à Denys de rester un an avec moi pour me guider dans le roulement du journal en lui disant que je m'occupe du reste et que son travail consistera seulement comme coatch. Bon gars, il accepte. Yé! Quand l'année fut terminée, j'ai inventé toutes sortes de raisons pour prolonger son mandat. Et j'ai toujours refusé sa démission. 

Denys a mis au monde un journal et 10 ans plus tard, avec confiance ou désespoir, il me le donne en adoption. Je l'élève, l'éduque, l'habille de mille couleurs, le façonne pour que tous l'aiment, lui donne une identité propre. 

Pour qu'il soit grand et fort, je l'équipe de bons outils, lui reste fidèle et surtout je l'entoure de beaucoup, beaucoup d'amour et de beaucoup, beaucoup de bénévoles qui sont venus pour l'aider à grandir. 

Je me suis fait tellement d'amis fidèles au cours de ces 25 ans que c'est un cadeau du ciel que j'ai reçu ce soir-là en acceptant la présidence. 

Mais il y en a un… un qui s'est démarqué parmi  tous. Un ami qui, pour moi, est éternel. J'ai voulu célébrer mes 25 ans de présidence, en remerciant particulièrement et personnellement cet ami, qu'est Denys. 

J'ai voulu lui offrir toute ma gratitude dans ce cadeau (voir description du cadeau page 19) que je lui offre avec mon cœur et un grand respect. J'espère que tu seras aussi heureux de le recevoir que j'ai de bonheur à te l'offrir. 

Merci Denys pour ta fidélité depuis 25 ans à mes côtés.

Affectueusement Claire