Le 19 novembre 2017
Volume 35, Numéro 9
Randonnée de vélo
Saviez-vous Que...

Randonnée de vélo

23 millions

Commençons par les bonnes nouvelles. Peu le savaient mais je suis l'un des gagnants du 23 millions du mois de septembre dernier. 

En effet quand les médias ont annoncé que le seul billet gagnant du gros lot se trouvait au Saguenay, j'ai tout de suite gagé en moi-même que le numéro gagnant devait appartenir à un groupe plutôt qu'à un individu seul. Le lendemain on confirmait qu'ils s'agissait bien d'un groupe de 27 personnes qui avait remporté le magot. Ainsi j'ai réalisé ma gageure et donc j'ai au moins gagné ça. 

N.B. Je n'achète jamais de billet mais,comme vous pouvez le constater,je suis tout de même très chanceux. 

Économie de bout de "ciarge"

Au début septembre, Rolande et moi sommes allés à Sherbrooke y passer quelques jours chez mon beau-frère Jean-Claude Lavoie et ma belle-soeur Pierrette. Comme faire se doit dans ces visites rares mais si agréables, la norme est que j'amène mon vélo. Le beau-frère, à 74 ans bien sonnés, en fait son activité sportive préférée (entre 3 000 et 4 000 kilomètres par été). 

Dès le lendemain de notre arrivée, on enfourche donc nos bécanes, le beauf et moi, pour une virée d'une cinquantaine de kilomètres. À mi-chemin, la piste cyclable nous permet de frôler 2 mondes bien différents. D'abord l'Univerité Bishop, bien ancrée dans le paysage, presque  en dormance, puis quelques minutes plus tard, nous roulions sans anicroche devant les barbelés de la prison de Lennoxville, elle aussi d'un calme olympien, vue du dehors en tout cas. Nous apparut alors évident, impérieux même, le besoin d'une pause-café. 

Après avoir passé à la "moulinette" les quelques kilomètres nous séparant du petit resto de la ville, nous entrons avec une démarche de canetons, les jambes encore raidies par l'effort et la posture rigide imposés par les vélos. 

Pendant que mon compagnon pose son séant à la première table disponible, je me pointe au comptoir pour passer la commande,

 

- Serveur:           Bonjour, qu'est-ce qu'on vous

                sert?

-Denys:                Un café moyen 3 sucres,

                3 laits pour emporter.

- Jean-Claude:  (écoutant aux portes):"Même

                chose, sans sucre avec

                1 crème dans une tasse.

-Serveur              (hésitant): "Voulez-vous

                changer votre verre de carton

                pour une tasse?"

-Denys                 (hésitant à son tour): "T'as juste

                à mettre les 2 cafés dans la

                même tasse" 

Vu de même, après coup, mon propos a de fortes ressemblances avec une niaiserie. Peut-être cela explique-t-il le sourire en coin du serveur qui m'a demandé, un tantinet narquois: "Êtes-vous d'ici, vous, monsieur?" 

Ce à quoi mon compagnon, toujours sur écoute, s'est empressé de répondre: "non, non, y vient du Saguenay." 

Soyez quand même soulagés, chers lecteurs, il n'a pas mentionné Shipshaw. 

  • Définitions

Je vous laisse donc à vos réflexions. Peut-être pourriez-vous y inclure ces quelques définitions de Michel Lauzière: 

NAVET:                Ce qui pousse quand un

                cinéaste se plante. 

PIED:     Partie du corps qui est en bas. 

KLEENEX:            Compagnie qui invite les gens

                à mettre leur nez dans ses  affaires.