Le 17 novembre 2018
Volume 36, Numéro 9
Créer avec son coeur
Portrait

Créer avec son coeur

Une nouvelle entreprise se développe tranquillement à Shipshaw. Le nom des Créations du coeur, de Manon Tremblay va probablement se faire de plus en plus connaître dans les prochains mois. L'artiste allie création artistique, ésotérisme et entreprenariat dans un projet de vie. 

Les arts plastiques occupent depuis belle lurette une place importante dans la vie de Mme Tremblay. «Déjà quand j'étais petite, j'aimais m'occuper des créations dans l'arbre de Noël, explique-t-elle, mais ça l'a vraiment pris une dimension particulière lorsque mes enfants avaient une dizaine d'années. C'était l'époque du scrapbooking et je me suis vraiment mise à explorer pleins de techniques.» 

À l'époque toutefois, l'art était une passion, un hobby et non pas un choix de carrière. Dans les dernières années, c'est un drame familial qui l'a en quelque sorte guidée vers le saut entrepreneurial. 

«Mes deux parents sont morts dans mes bras d'une maladie grave, à onze mois d'intervalle. Mon contrat de travail comme programmeuse-analyste se terminait et j'ai pas souhaité le renouveler pour passer le plus de temps possible avec eux. J'ai tellement été traumatisée par leur décès que la vie pour moi n'avait plus du but. Je suis descendue vraiment bas», confie Manon Tremblay. 

Ce sera la rencontre avec une médium et la création artistique qui lui permettront de sortir progressivement de son mal de vivre. 

Si la spiritualité et la peinture sur verre peuvent sembler de prime à bord deux concepts forts éloignés, il faut savoir que Mme Tremblay envisage son art également comme un outil méditatif. Elle organise désormais des séances de méditations guidées où la peinture sur verre occupe un rôle prédominant. 

«En interprétant les couleurs et les formes, cela permet d'aider les gens à extérioriser ce qu'ils ressentent à l'intérieur. Je vais aider les gens qui sont descendus comme moi aux enfers», explique-t-elle avec une énergie qui tranche avec les propos difficiles qu'elle aborde sans tabous. 

Fibre entrepreneuriale                                                  

Une chose saute aux yeux lorsqu'on jase avec Manon et que l'on jette un œil à sa présence sur le web : sa démarche entrepreneuriale est des plus sérieuses. «J'ai toujours géré des entreprises», explique-t-elle simplement. 

Rares sont les artistes qui assument autant la dimension économique de leur démarche. Manon Tremblay, via sa page Les créations du cœur, est extrêmement présente sur les réseaux sociaux et utilise les dernières techniques au goût du jour en matière de webmarketing. Son site web, www.lescreationsducoeursag.com a même un volet transactionnel qui permettra à d'éventuels clients de l'extérieur de la région de régler leurs achats en ligne. 

Pour les plus curieux, il est possible de se donner une bonne idée de la démarche artistique de la Shipshoise en zieutant son site puisque toutes ses créations y sont répertoriées. 

«Je garde même un copie de mes commandes pour que les gens sachent ce que je suis capable de faire. C'est sûr que ce que je préfère, c'est la peinture sur verre, mais je n'ai pas vraiment de limite lorsqu'il y  a des demandes. Ma seule limite c'est l'imagination des gens», ajoute-t-elle. 

Elle s'assure ainsi de publiciser ses créations et de faire tranquillement croître son entreprise. De son propre aveu, elle doit augmenter significativement ses chiffres de vente pour lui assurer une certaine tranquillité financière. 

Elle est toutefois une artiste avant tout qui n'hésite pas à consacrer en moyenne quatre heures de travail à la confection de chaque pièce. 

Manon Tremblay invite évidemment les personnes intéressées par son art ou les méditations guidées à prendre contact avec elle via les réseaux sociaux. Il sera également possible de la rencontrer dans le cadre de plusieurs salons d'artisanat ou d'ésotérisme dans les prochains mois, un peu partout au Saguenay-Lac-Saint-Jean.