Le 14 novembre 2018
Volume 36, Numéro 9
Opinion

Événement canin

La 7ème édition des Pattes de l'espoir avait lieu ce dimanche 16 septembre au Parc de la rivière à Chicoutimi. Un regroupement canin ainsi qu'un parcours de marche était organisé afin d'amasser des fonds pour la Société Canadienne du cancer et d'honorer les animaux de compagnie qui nous tiennent compagnie lors d'événements difficiles. 

Une centaine de participants accompagnés de leur chien se sont présentés sur les lieux, prêts à entamer le sentier de 1,5 km qui s'offrait à eux. 

«Les pattes de l'espoir, c'est une activité familiale. C'est une journée pour amasser de l'argent, mais surtout pour avoir du plaisir» a affirmé fièrement le directeur régional de la Société canadienne du cancer, Jérôme Dufour Riverin. 

C'est en raison des nombreux dons de la part des participants et le coût d'inscription à l'activité, qu'un montant de 11 100 $ a été amassé. Jérôme Dufour Riverin se dit heureux d'avoir atteint cette valeur comme objectif.  

Si une telle somme a été amassée, c'est aussi grâce aux précieux commanditaires de l'événement. L'organisation de cette activité n'a coûté que 40$, un réel exploit monétaire selon Jérome Dufour Riverin. 

Les compagnies associées à l'évènement ont, en effet, fait preuve d'une grande générosité. Grâce à elles, les participants ont tous eu droit à des sacs cadeaux pour leur animal, d'une valeur de 50$. 

Le cancer est malheureusement une maladie qui touche plusieurs individus. C'est le cas de la co-présidente d'honneur de l'événement et propriétaire de la boutique Rose-Bonbon, Caroline Leclerc, qui a vu de près cette maladie. Sa mère est survivante de trois cancers et se bat toujours aujourd'hui pour la cause. Madame Leclerc a partagé ces souvenirs avec émotion  au côté de sa mère qui était présente lors de l'évènement. 

« Je suis ici parce que je pense que c'est important de souligner l'aide que nous apportent nos animaux de compagnie dans la maladie. Le chien de ma mère a été d'une grande aide pour elle tout au long du combat, c'est donc très important pour moi, » déclare Caroline Leclerc avec émotion.