Le 21 novembre 2019
Volume 37, Numéro 9
En l'honneur d'Yvonne Gauthier Duchesne
Portrait

En l'honneur d'Yvonne Gauthier Duchesne

La Journée internationale des femmes sera célébrée le 8 mars prochain, elle a été officialisée par les Nations Unies en 1977. Plusieurs femmes ont contribué à faire de notre province ce qu'elle est aujourd'hui.

Plus près de nous, dans notre région, en mars 1990, les Éditions JCL ont publié un livre intitulé :  Dans l'histoire des femmes aussi au Saguenay- Lac- Saint-Jean.  Ce livre comprend cinquante- huit biographies de femmes qui ont toutes quelque chose en commun: elles gagnent à être connues.

Nous avons choisi de rendre hommage à une femme qui, par sa vision et sa ténacité, a contribué de façon remarquable à l'évolution sociale et économique de notre région: Yvonne Gauthier  Duchesne.

Yvonne Gauthier  Duchesne est née le vingt-neuf février 1928 à Saint-Charles-de-Bourget.  Elle a eu neuf enfants dont Claire, la présidente du Journal La Vie d'Ici.

Yvonne Gauthier Duchesne était une femme très engagée socialement et bénévolement dans sa communauté malgré la lourde responsabilité familiale. Toutefois elle avait un amour inconditionnel pour l'environnement et l'embellissement de notre paysage.  Afin de pouvoir répondre aux différents défis qu'elle désirait relever, elle décida de compléter ses études secondaires; elle a aussi obtenu un certificat en animation à l'université. Elle a enrichi ses connaissances par des cours complémentaires entres autres en psychologie générale et en sciences de l'environnement.

Tout en s'occupant de ses neuf enfants, sa grande priorité, Yvonne Gauthier Duchesne avait remarqué qu'il était épouvantable de jeter tant de journaux à la poubelle. Elle avait donc pris l'initiative d'aller cueillir tous les journaux dans les maisons en mettant ses enfants à contribution.  Comme le précise Claire: « pour ma mère c'était du gaspillage ».  

Yvonne Gauthier-Duchesne avait un projet en tête, celui de fonder une coopérative de récupération.  C'est ainsi que vit le jour en 1981 une petite industrie appelée:  Récupère SAG. En plus d'être élue présidente, elle a occupé plusieurs fonctions au sein de l'entreprise. Elle aussi occupé les postes de vice-présidente et présidente du conseil régional de l'environnement en 1980 et 1981.

Sa passion ne s'arrête pas là. Comme le mentionne Claire: « Ma mère aimait la beauté ».  La beauté pour Yvonne Gauthier  Duchesne, cela signifiait embellir son environnement.  Convaincue et convaincante, elle a entrepris plusieurs démarches auprès du maire de l'époque Francis Dufour. Persévérante, elle a réussi à aller chercher des subventions pour l'embellissement de certains secteurs dont celui de la Rivière-aux-Sables à Jonquière.

Elle a été nommée responsable des jardins communautaires à la Société horticole de Jonquière de 1977 à 1982.

Aujourd'hui, nous ne doutons plus du rôle important des plantes et des fleurs dans notre écosystème; on n'a qu'à penser à la pollinisation des abeilles, à la nourriture pour les oiseaux, à la protection contre le vent.

Et la conciliation travail famille dans tout cela?   Yvonne Gauthier Duchesne a toujours été une mère très présente auprès de ses enfants malgré ses nombreuses responsabilités. Au tout début de son engagement social, elle avait installé son bureau à la maison parce que ses enfants étaient au centre de sa vie.

Quelle serait la plus grande fierté d'Yvonne Gauthier Duchesne aujourd'hui ? Ce sont les liens et les valeurs familiales qu'elle a transmis à ses enfants.  Comme le précise Claire : « Tous les enfants étaient extrêmement fiers de leur mère, elle nous a toujours poussés à nous dépasser et nous a inculqués ses valeurs. Notre mère s'est toujours organisée pour qu'on ne manque pas de maman ».

Yvonne Gauthier Duchesne est décédée le vingt-deux août 1984; elle a laissé un grand héritage à propos de l'importance de la protection de notre environnement et l'embellissement de notre paysage.  C'est sans compter toute son implication bénévole dans différents organismes tels l'AFEAS, à titre de présidente du cercle de Sainte-Marie de Jonquière de 1965 à 1979. Elle s'est aussi impliquée dans le théâtre amateur en devenant auteure-compositeure de la pièce Les amours de Gilberte.

Quel souvenir a laissé Yvonne Gauthier Duchesne?  Claire répond : « Sa générosité, une leader, une femme puissante qui commandait le respect ».

En reconnaissance de son immense travail, la ville de Jonquière a instauré un parc à Jonquière, le parc Yvonne Duchesne en sa mémoire.

L'environnement constitue de plus en plus une préoccupation majeure pour l'avenir de nos communautés.  Par sa vision et son implication sociale Yvonne Gauthier  Duchesne a contribué à bâtir ce qui allait devenir l'immense chantier que constitue la protection de notre environne-ment 

Merci Yvonne Gauthier Duchesne pour votre contribution ainsi qu'à toutes les femmes de notre région qui gagnent à être connues.

Références :  Internet: Six femmes marquantes pour le Québec

Dans l'histoire des femmes aussi au Saguenay-Lac-Saint-Jean, édition JCL Inc., 1990

note: vous pouvez voir la plaque commémorative de Mme Duchesne au parc de la Rivière-aux-Sable.