Le 21 novembre 2019
Volume 37, Numéro 9
Hommage à une bénévole
Bazar

Hommage à une bénévole

Bonjour à tous mes concitoyens, 

Nous venons de perdre une bénévole par excellence, une femme déterminée, de foi, communicatrice, de talents diversifiés et d'action. En effet, Madame Charlotte nous a quittés pour d'autres cieux. Elle était fort contagieuse quant au bénévolat dans son patelin et engagée avec une énergie surprenante. Elle aimait le travail bien fait et se concentrait, sans compter son temps, sur ce qu'elle avait à accomplir. Je la connaissais depuis une bonne quinzaine d'années. À ce moment-là, j'étais capitaine au service incendie de la Municipalité de Shipshaw. Je reçois un appel d'une dame demandant si elle pouvait disposer de quelques pompiers pour assurer la sécurité et la circulation lors du Chemin de Croix. Avec sa voix qui lui était propre et son argumentation, nous ne pouvions refuser la demande de Madame Charlotte. Il en fut ainsi au cours des années qui suivirent jusqu'au moment où l'activité a été relocalisée à l'intérieur de l'église. Tout était joué. Madame Charlotte venait de m'embrigader dans sa « gang » de bénévoles. 

Il y a maintenant plus de 6 ans, Madame Charlotte requérait mon aide pour l'organisation du Bazar de Shipshaw… transport de marchandise, classement, montage de la salle et autres. Ce qui fut fait avec plaisir. Je lui enlevais ainsi une épine du pied et elle pouvait alors se consacrer à d'autres activités tant au chapitre du bazar que personnel. Devenant de plus en plus fatiguée et désirant profiter davantage du temps qu'il lui était accordé, Madame Charlotte laissa sa place de présidente et c'est à moi que le poste fut confié. Mais dites-vous bien qu'elle siégeait toujours au sein de son conseil d'administration et ce à titre de vice-présidente. Madame Charlotte est demeurée tout aussi impliquée dans la tenue de l'activité et a participé pleinement au dernier bazar en 2018. 

Madame Charlotte était une personne de cœur qui pensait davantage aux autres qu'à sa propre personne. Elle va me manquer comme c'est le cas pour les siens. Quant à moi, j'ai bien aimé travailler avec Madame Charlotte. Facile d'approche, les relations demeuraient franches et cordiales. Je puis l'assurer que son œuvre quant à la mission du Bazar se poursuivra pour encore plusieurs années.

Amitiés Madame Charlotte, vous dont la contribution à notre évolution citadine fut exceptionnelle. 

Hervé Leclerc, président