Le 26 January 2022
Volume 40, Numéro 1
AFEAS

Afeas de St-Jean-Vianney

Nous sommes de retour pour une autre année de rencontres et d'amitiés. Notre première réunion aura lieu le 8 septembre sous le thème de la communication. Pour cette occasion nous avons invité madame Lisette Gaudreault, agente de liaison, à nous donner une formation sur la communication. « Donner la chance aux qualités et aux aspirations individuelles de chacun de s'épanouir, revoir son langage, communiquer vraiment, être à l'écoute des personnes que nous aimons ».

 

Projet de loi 52 (les soins en fin de vie)

Faisant suite au mémoire présenté à la Commission spéciale formée par le Gouvernement du Québec «Mourir dans la dignité », l'Afeas provinciale salue l'adoption du projet de loi 52 sur les soins en fin de vie « mourir dans la dignité», un débat que nous avons suivi de près et auquel nous avons collaboré. Cette loi marque un virage important pour la société québécoise, dont la population est vieillissante. Les Québécoises et les Québécois ont maintenant leur mot à dire sur la manière dont ils souhaitent partir lorsqu'il n'y a plus de qualité de vie. Le Québec est l'un des premiers endroits au monde à avoir osé faire ce débat complexe et délicat. Les membres de l'Afeas croient que les soins palliatifs, aussi efficaces soient-ils, ne doivent en aucun cas priver une personne de pouvoir décider d'abréger ses souffrances, autant physiques que psychologiques.

 

48ième congrès annuel

L'Afeas a tenu son 48e congrès annuel les 22, 23 et 24 août à Rimouski.

 

Louise Langevin, professeure à la Faculté de droit de l'Université Laval, a animé un atelier sur la question des mères porteuses, un enjeu sur lequel l'association souhaite se positionner au cours de la prochaine année.

 

Le thème du congrès, «Femmes averties», vise aussi à mousser la participation des femmes aux différentes institutions démocratiques. Le thème a été mis en évidence à l'occasion d'une conférence de la conseillère de la Ville de Rimouski, Cécilia Michaud, qui parraine le tout premier comité «Femmes et villes» au Québec.

 

J'ai grand hâte de revoir mes membres à notre prochaine rencontre et j'invite celles qui voudraient nous joindre à nous contacter.