Le 13 August 2022
Volume 40, Numéro 6
Saviez-vous Que...

Tire la chevillette et la bobinette cherra

 

Pierrette Bouchard et son mari Jean-Claude Lavoie (ex maire de Shipshaw) résident depuis quelquesmois à Québec. Comme ils étaient de passage dans la région, ils nous ont gratifié d'un avant-midi pour se joindre à notre équipe de bénévoles le dimanche de notre campagne de financement. À l'évidence ils ont encore ¨la vie d'ici¨ et Shipshaw à cœur. Pierrette, qui est une personne extraordinairementdynamique, très spontanée et enjouée, se met parfois les pieds dans les plats. Pas plus tard que la veille, Pierrette déambule sur la grand rue à St-Honoré (son ¨alma mater¨) en compagnie d'amies d'enfance. Soudain elle ralentit et se stationne devant une résidence. -¨C'est ici que mon cousin Stéphane demeure. Je reconnais son camion.¨ Aussitôt dit, aussitôt fait. Elle grimpe les marches, presque en courant, ouvre la porte sans frapper et forte de l'effet de surprise entre dans le salon en chantant à tue-tête : ¨Y a-tit du monde icitte? Y a-tit du monde …¨ Devant les mines catastrophées des gens qui la regardaient, notre boute-en-train venait de ravaler ses dernières notes. La dame de la maison poussa même un cri et son mari composa les 2 premiers chiffres du 9-1-1, au cas où. S'étant à l'évidence trompée de maison et retrouvée devant des gens qui lui étaient totalement inconnus, Pierrette se confondit en excuses, passant en rafale au moins la moitié du vocabulaire y étant consacré. En désespoir de cause, comme les yeux de ses hôtes ne rapetissaient pas et que leur mandibule ne remontaient pas, notre amie risqua qu'elle était une Bouchard native de St-Honoré et qu'elle était la sœur de Micheline et Normande. Ces 2 derniers noms les ayant décrispés et rassurés un peu, Pierrette battit en retraite plus que ne tira sa révérence. Ses amies, qui avaient discrètement suivi notre foudre de guerre jusqu'à la porte, s'en étaient retournées dans l'auto devant l'imbroglio suscité. Elles ont tellement ri dans l'auto que Pierrette a craint un moment que la suspension n'en soit affectée. 
 
Morale de cette histoire: Nul n'est prophète dans son pays.