Le 26 January 2022
Volume 40, Numéro 1
Excursion en Kayak sur la rivière Shipshaw

Excursion en Kayak sur la rivière Shipshaw

Le 20 juillet dernier, mon conjoint et moi ainsi que deux de ses neveux adolescents avons vécu une expérience peu ordinaire. En effet, nous avons fait une belle journée découverte en kayak sur la rivière Shipshaw, tous pour la première fois. Un beau défi à relever. Accompagné par le guide et propriétaire de Kayak Saguenay, Monsieur Patrick Lévesque, nous avons parcouru environ six kilomètres de descente en kayak de rivière. L'équipement nous était fourni à savoir un casque, une jupette, une pagaie, une veste de flottaison et un kayak pour chaque personne.

Notre randonnée a débuté après la chute Lapointe pour se terminer après le rapide sous le pont de la route Mathias (172). Une fois notre équipement bien ajusté, nous avons commencé par apprendre les principes de base pour pagayer, comment sortir du kayak dans le cas que l'on chavire et les signes de communication entre nous.

L'excursion a ensuite commencé. Un des premiers défis fut bien sûr de tenter de diriger notre embarcation en ligne droite.  En effet, le kayak est très sensible et pour les débutants, il est très fréquent de zigzaguer et même de tourner en rond en pagayant. Mais en persévérant, nous finissons par avancer pour nous retrouver au premier rapide.

À cette étape, nous débarquons tous de notre kayak sur une île de roche située au centre du rapide.  Nous recevons alors d'autres explications et conseils d'usage pour franchir ce premier rapide.  Ainsi, à tour de rôle, nous nous aventurons dans notre kayak à travers les remous.  Il faut dire qu'une fois assis dans l'embarca-tion, les rapides nous semblent beaucoup plus gros que lorsqu'on les regarde sur la terre ferme.

Que de sensations et quelle fierté de réussir à rester dans notre kayak à ce premier rapide. En effet sur nous quatre, seulement une personne a chaviré. Une fois tous en selle, nous poursuivons alors notre randonnée dans des eaux plus calmes. Un bon moment pour profiter du soleil, observer la nature tout en échangeant entre nous.

Après cette accalmie, nous arrivons au deuxième rapide qui sillonne la rivière près des maisons de la route Desmeules et du nouveau développement du Domaine Julien. Cette fois-ci, nous sommes deux à faire trempette et j'en fais partie. Je peux vous affirmer que lorsqu'on chavire cela arrive très vite et qu'il faut se méfier autant des petits remous que des grosses vagues.  L'important est surtout de pagayer pendant la traversée des remous et de ne pas paniquer si l'on chavire.

Je me retrouve donc  sur la rive pour vider le kayak afin de pouvoir continuer notre randonnée. Une tâche qui nécessite force et prudence afin de ne pas glisser sur les roches. Une fois de retour dans nos embarcations, nous poursuivons sur la rivière en observant les terrains et maisons de par la rivière. Un point de vue intéressant que nous n'avons pas l'occasion d'avoir souvent.

Finalement, se dessine la fin de notre excursion avec l'approche du dernier rapide sous le pont. Pas le plus gros, mais le plus long des trois que nous aurons expérimenté dans notre journée.  Cette fois-ci l'un de nous se désiste et choisi de nous observer. En tout temps le responsable s'assure de notre volonté à faire les rapides et respecte notre choix. Nous sommes deux sur trois cette fois à chavirer, mais nous avons réussi à franchir une bonne partie du rapide.  

Une belle excursion qui aura durée tout près de quatre heures et qui nous a permis de nous initier à ce sport aquatique. Une activité abordable, dans la nature et sous la supervision d'une personne expérimentée. Un choix que je suggère à tous ceux qui aiment l'eau et souhaite vivre des sensations plus relevées.

Pour plus d'informations sur le kayak de rivière à Shipshaw, les cours et les randonnées possibles, communiquer avec Patrick Lévesque à www.Kayaksaguenay.com ou au 418-817-2735.