Le 26 May 2022
Volume 40, Numéro 5
Votre santé

La Vitamine D : une vitamine miracle !

Saviez-vous que la Vit. D suscite un intérêt particulier ? Nous savons maintenant qu'elle peut diminuer le risque de plusieurs maladies chroniques. En effet, elle a un impact important en diminuant l'incidence de plusieurs cancers, de maladies autoimmu-nes, de certaines maladies infectieuses, et des maladies cardio-vasculaires, en plus d'apporter une protection contre l'ostéoporose et d'augmenter la force musculaire et l'équilibre.

Bonne pour les os
Évidemment, nous connaissons la Vit. D pour son importance dans l'absorption du calcium alimentai-re. Lorsqu'elle est déficiente, nous ne pouvons pas assimiler correctement le calcium dans notre alimentation et il s'ensuit des conséquences sur la densité minérale osseuse. À ce moment, les os deviennent plus fragiles. Cette conséquence est présente dans tous les groupes d'âges et non pas seulement chez les personnes âgées. Une étude a même démontré que 93 % des personnes âgées de 10 à 65 ans qui consultaient à l'urgence de l'hôpital pour des douleurs musculaires et osseuses et qui obtenaient des diagnostics aussi variés que fibromyalgie, syndrome de fatigue chronique ou encore un état dépressif, étaient déficientes en Vit. D. On peut même noter chez ce groupe de personnes des douleurs osseuses à la palpation du sternum ou à la face antérieure des tibias. Ce symptôme de douleur peut témoigner d'un problème d'ostéomalacie, qui est causé par une déficience en Vit. D, en calcium et en phosphore, et qui provoque une minéralisation insuffisante au niveau osseux, d'où les douleurs qui s'ensuivent. (source: NEMJ, juillet 2007)

Risques associés à la déficience en Vit D
Environ 33% des femmes de 60 à 70 ans et 66 % de celles >80 ans souffrent d'ostéoporose. Il est estimé que 47 % des femmes et 22% des hommes >50 ans auront une fracture ostéoporotique dans leur vie.. On sait qu'un supplément de calcium de 1200 mg par jour combiné à 800 ui (unités internationales) de Vit. D prise quotidiennement pendant 3 ans diminue le risque de fracture de hanche de 43%. Cependant, on sait qu'un supplément de 400 ui par jour est insuffisant pour obtenir ce genre de bénéfice.

La déficience en Vit. D cause de la faiblesse musculaire. La perfor-mance, la vitesse de contraction et la force musculaire sont amélio-rées de façon notable chez les personnes ayant des taux normaux de Vit. D en comparaison avec ceux qui ont des déficiences. La Vit. D diminue les risques de chute de 22% chez les personnes âgées à cause de ce phénomène, mais encore là, un supplément de 800 ui par jour est nécessaire pour obtenir ce bénéfice. Il n'y a pas de bénéfice avec un supplément de 400 ui par jour.
Des taux sériques diminués de Vit. D augmentent de 30 à 50% les risques d'être atteint d'un cancer du colon, de la prostate et aussi du cancer du sein, en plus d'avoir un plus haut taux de décès de ce type de cancer. Il y aurait aussi une incidence sur la diminution des risques de souffrir d'un lymphome (cancer des ganglions), du cancer du pancréas et du cancer des ovaires.

On sait que les personnes vivant dans des latitudes nordiques ont une incidence augmentée de diabète de type 1 (diabète juvénile), de sclérose en plaques, de maladie de Crohn, d'arthrite rhumatoïde et d'arthrose. Ils ont aussi un risque plus élevé d'hypertension et de maladies cardio-vasculaires, incluant l'insuffisance cardiaque. On croit que ces risques pourraient être diminués par des taux sériques normaux de Vit D.

On a remarqué aussi une incidence plus élevée d'état dépressif et de schizophrénie chez des personnes ayant des déficits en Vit. D. On sait maintenant que la Vit. D a une influence favorable au niveau de l'activité cérébrale et qu'elle est particulièrement importante de lors du développement du fœtus et en jeune âge.

Sources de Vitamine D
L'apport quotidien en Vit. D par la diète est minime, la source principale demeurant l'exposition solaire. Cependant, même l'exposition solaire est elle-même déficiente et nous devrions avoir recours à des suppléments pour nous assurer d'avoir des doses adéquates, particulièrement en période hivernale. En effet, pendant la période hivernale, à des latitudes de plus de 35° nord (ce qui correspond à habiter au nord de la Virginie aux États-Unis), les rayons solaires ne contiennent pas suffisamment d'UVB pour permettre une synthèse adéquate de Vit.. D. Une étude canadienne a révélé que 97 % des Canadiens avaient des niveaux sanguins de Vit. D bas à un moment ou l'autre de l'année.Durant l'été, une exposition au soleil pendant 5 à 10 minutes des mains et du visage permet de produire environ 400 unités (ui) de Vit. D, alors qu'une