Le 26 January 2022
Volume 40, Numéro 1
Bois-Joli

Système d'encadrement de l'école

Depuis l'adoption en 2009 de nouvelles mesures pour instaurer un système d'encadrement à l'école Bois-Joli, les résultats posi-tifs n'ont cessé d'augmen-ter. Après avoir mis en place un système de feux rouges et ramené la prise de rangs, l'école a décidé de miser sur l'enseignement d'habiletés sociales avec le programme Paci-Raide. Voyant l'importance et la nécessité de ce programme, les enseignant(e)s ont accepté de donner une période de surveillance au local d'encadrement afin de libérer l'éducatrice pour que celle-ci puisse animer les ateliers d'habiletés sociales. Les élèves vivent des capsules d'environ 45 minutes sur des thèmes comme le développement de l'empathie, le contrôle de soi en passant par la coopération, l'affirmation de soi et bien d'autres. En collaboration avec la conseillère pédagogique de la commission scolaire, madame Lyne Simard, mesdames Janick Dufour (directrice), Sonia Tremblay (enseignante en soutien pédagogique), Karine Tremblay (psychologue) et Tanya Côté (éducatrice spécialisée) ont commencé à discuter autour du programme RAI (réponse à l'intervention). C'est en début d'année 2010-2011 que madame Helen Juneau a été nommée enseignante ressource et s'est jointe à l'équipe pour faire le lien entre les enseignants et le nouveau système d'encadrement.

Après d'autres modifications au système, qui visaient à travailler en gradation et à impliquer davantage les parents, d'autres groupes de jeunes ciblés pour travailler les habiletés sociales sont nés. De plus, il ne faut pas oublier la mise en place d'activités privilèges qui visent principalement à créer des liens avec divers adultes de l'école et de la communauté. Même si elle a connu ses hauts et ses bas, cette activité nous permet de vivre un moment positif avec plusieurs élèves et par le fait même de faciliter nos interventions futures. Bref, c'est en favorisant la création de lien de confiance avec les élèves, en mettant l'accent sur l'apprentissage de comportements adéquats et sur l'adoption d'un langage commun que nous en sommes arrivés à tous ces résultats. En cette fin d'année scolaire, nous remarquons une grande diminution des suspensions ainsi que des visites au local d'encadrement. La nouvelle façon de faire, qui consiste à intervenir de façon plus personnalisée, nous permet également d'observer des résultats. Finalement, il faut dire merci à toute cette belle collaboration entre les parents, les enseignants,  la direction et  les divers intervenants, car sans eux rien ne serait possible…

Jessica Dumais-Paré, éducatrice spécialisée