Le 17 August 2022
Volume 40, Numéro 6
Municipale

Mot du Maire

Chères concitoyennes, chers concitoyens,

Le pont Dubuc et ses structures d'approche feront l'objet d'importants travaux de réfection de 30 millions $ au cours des quatre prochaines années.

J'ai participé à l'annonce qu'a faite à ce sujet le ministre québécois délégué aux Transports Norman MacMillan et le ministre responsable de la région Serge Simard, le 17 octobre dernier.

Le total de la somme allouée aux travaux se répartit de la façon suivante: 8 millions $ pour la réfection du pont, 11 millions $ pour les structures d'approche et 11 millions $ pour l'amélioration de la circulation et de la sécurité aux approches du pont. Les surfaces de béton des piliers seront réparées, les appareils d'appui seront remplacés, les joints de dilatation aux extrémités du pont subiront le même sort alors que les parapets et les trottoirs seront reconstruits.

En plus de la réfection des structures d'approche, le ministère des Transports procédera à la modification des approches, ce qui permettra une meilleure fluidité afin d'accéder au pont.

En 2012, les travaux n'auront aucun impact sur la circulation puisqu'ils se dérouleront sous le pont. Ce sera à partir de 2013 que les usagers seront touchés puisque le ministère fermera une voie de circulation pour permettre la réalisation des travaux sur le pont.

Je me réjouis de cette annonce et de la publication du rapport du ministère des Transports qui confirme la sécurité du pont et surtout du plan d'intervention et des investissements mis en œuvre.

Il est important d'ajouter que nous travaillerons en étroite collaboration avec le ministère pour faciliter les travaux et réduire les impacts sur la circulation durant le chantier.

Par ailleurs, nous avons inauguré officiellement le 18 octobre les centrales hydroélectriques Chute-Garneau et Pont-Arnaud. Devant environ une centaine d'invités, nous avons procédé à la traditionnelle coupure de ruban.

À cette occasion, j'ai salué et remercié toutes les personnes qui ont contribué d'une façon ou d'une autre au succès de ce projet de 41 millions $. J'ai rappelé toutes les étapes de cette aventure, depuis l'acquisition des centrales d'Hydro-Québec, pour la modique somme d'un dollar, jusqu'à aujourd'hui alors que les centrales sont en mesure de produire treize mégawatts par année.

Sur 40 ans, Saguenay retirera en revenus avec la production des deux centrales, pas moins de 278 millions $. En vertu d'une entente avec Hydro-Québec, Saguenay retire 7,5 cents du kilowatt/heure, ce qui, à ce prix, assure la rentabilité du projet.

Cette année, nous prévoyions au départ encaisser 2,5 millions $ de profits nets, toutes dépenses payées. Nous avons maintenant l'assurance de faire mieux. Pour les neuf premiers mois de l'année, la Ville a déjà récolté 3,5 millions $.

Des études sont actuellement en cours à Promotion Saguenay afin de poursuivre le développement dans ce secteur d'activités. Nous pourrions être intéressés par d'autres centrales. À l'heure actuelle, trois retiennent notre attention, dont une plus sérieusement.

À bientôt

Jean Tremblay,  Maire de Saguenay