Le 26 January 2022
Volume 40, Numéro 1
Donner l'amour en héritage!
Gens d'ici

Donner l'amour en héritage!

 

A chaque année, le 8 mars, les femmes sont à l'honneur à l'occasion de la Journée internationale des femmes.  Cette année nous désirons souligner la contribution exceptionnelle d'une femme qui a choisi de donner en toute simplicité l'amour en héritage. Elle s'appelle Claudette Desbiens et demeure à Shipshaw.
 
Depuis 40 ans, Claudette est membre de l'AFEAS de Saint-Jean-Vianney; elle est responsable du volet Arts et Culture. Arts et Culture, qu'est-ce que cela signifie? Eh bien cela signifie de la curiosité et bien de la patience pour effectuer de nombreuses recherches sur des sujets captivants tels les OGM dans notre alimentation, l'histoire des églises du Québec et bien d'autres thèmes tout aussi intéressants qui sont présentés aux membres de l'AFEAS lors des rencontres mensuelles. Il est impressionnant de parcourir l'assemblage de photos et de textes préparé par Claudette avec un souci du détail et une originalité qui suscitent  la curiosité
 
 
 
Malgré les changements apportés depuis quelques années à l'orientation du volet Arts et Culture, Claudette demeure une fidèle participante, toujours présente à chacune des  rencontres de l'AFEAS.  Lors du souper de Noël de l'AFEAS en décembre dernier, Claudette nous a évoqué un souvenir heureux, une expérience touchante qu'elle a vécue avec des enfants malades.  Son récit nous a bouleversées et  nous avons voulu en savoir davantage.  C'est avec  beaucoup d'humilité que Claudette a accepté de raconter son histoire, une histoire de partage et d'amour en héritage. 
 
 Il faut d'abord préciser que Claudette adore cuisiner, elle est toujours à la recherche de nouvelles recettes qui feront le bonheur de ses enfants.  A Noël 2009, à l'occasion du brunch familial, Claudette avait patiemment confectionné un centre de table.  Elle a d'abord collé de petits blocs de sucre pour former un igloo; pour l'agrémenter elle avait disposé des pingouins formant ainsi une petite famille autour de leur habitation.  Claudette était loin de se douter que son centre de table susciterait autant d'intérêt.  Une de ses nièces, dont le fils a été malade il y a plusieurs années, cherchait un projet à réaliser avec les enfants malades en collaboration avec son employeur, LEUCAN. En apercevant le joli centre de table de Claudette, elle eut l'idée d'organiser avec la collaboration de LEUCAN, une journée durant laquelle les enfants malades confectionneraient leur igloo.
 
Ce fut le début d'une belle aventure. Il y avait cependant un détail  important à fignoler, coller les blocs de sucre sans nuire à la santé des enfants.  Tenace, Claudette a donc tenté l'expérience avec du Velcro : ce n'était pas concluant, de la colle chaude : c'était trop dangereux pour les enfants.  Finalement, après plusieurs expériences, une amie de sa nièce qui est pâtissière a eu une idée de génie, faire fondre du chocolat pour coller les blocs de sucre. 
 
 
Le 4 décembre 2011, au Chantier du Père Alex, grâce à la créativité de Claudette, environ 60 enfants malades accompagnés de leurs parents, leurs frères et sœurs ont vécu un moment inoubliable en participant à la construction de leur igloo.  Des petits blocs de sucre collés avec du chocolat fondu, ça goûte bon et c'est réconfortant.  Des petits blocs de sucre collés un par un c'est comme une étape à franchir, c'est la persévérance dans la maladie, c'est aussi l'espoir de la guérison.
 
Tout au long de l'après-midi, Claudette a été un guide, elle veillait au bon déroulement de la fabrication de l'igloo, conseillait affectueusement les enfants sur le choix de la décoration de leur igloo, réconfortait un enfant qui pleurait parce que son igloo était différent des autres, le valorisait pour son originalité.  A la fin de la journée les enfants sont repartis avec leur igloo, contents d'avoir vécu le moment présent comme si le temps s'était arrêté, leur laissant un goût sucré de la vie. Claudette a tenu à préciser la collaboration de LEUCAN et des marchés d'alimentation Loblaws dans l'organisation de cette activité.
 
Quand on lui pose la question  sur ce qu'elle retient de cette expérience, Claudette répond avec authenticité que c'est la solidarité, la compassion, le partage, c'est aussi le constat qu'on n'est pas seul dans la vie.  
 
Claudette  a  un autre projet en tête qu'elle désire donner en héritage  l'an prochain mais, pour le moment, c'est encore un secret.  Merci Claudette pour ces enfants, vous faites maintenant partie de leur famille.
 
Nous avons retrouvé une recette dans les trésors
de Claudette, c'est la recette du bonheur :
 
2 tasses d'amour
2 livres de fidélité
1 chopine de patience
1 pincée d'indulgence
4 grains de tendresse
1 cuillère à soupe
de gaieté
aromatisés d'humour
 
Faire mijoter l'amour et la fidélité. Tamiser la passion et la patience. Incorporer l'indulgence et mélanger avec la tendresse. Couvrir de gaieté et aromatiser d'humour. Réchauffer d'amitié,  servir avec joie et vous reconnaîtrez Claudette.
Marlène Tremblay