Le 8 August 2022
Volume 40, Numéro 6
Spécial 30 ans (1982-2012)
Saviez-vous Que...

Spécial 30 ans (1982-2012)

Février 1994  

LA MOTTE…
II y a quelque temps, sur le lac Lamothe, Hervé Leclerc fonçait, avec beaucoup d'assurance, au volant de sa motoneige.
Objectif: essayer une nouvelle sorte de pêche blanche. Tu n'as pas besoin de cabane, le tout se pratique au grand air, en surface, dans la « slush ». II faut d'abord trouver l'endroit l'eau mêlée de neige remonte à la surface. , tu te « sluches » avec ta motoneige, tu t'appâtes avec la chenille évidemment. II n'y a pas que la pêche qui soit blanche, la nuit aussi. Bien sûr, il s'agit d'une ligne dormante. Le lendemain, Hervé, sans s'énerver, fit un « moove » et arracha des éléments sa bécane à pêche, un têteux et une paire de bottes à vêler. Morale de cette histoire: « C'est pas rose de passer une nuit blanche dans le noir ».
 
Mars 1994 ~ JOGGING ET VITESSE EXCESSIVE...
II y a quelque temps, Marc Duchesnes, de la route Coulombe, électricien de profession, allait être mis au courant d'un phénomène que tous les adeptes du jogging connaissent bien: celui de l'influence de la course régulière sur la régularité du fonctionnement des intestins. En effet, quand tu cours tes intestins marchent, et quand les deux mouvements agissent simultanément, il en résulte une accélération importante du coureur.
Même si le jogging est un sport qui se pratique en solitaire, cette journée-là, Marc avait quand même un urgent besoin d'être seul (je crois que c'était pendant la semaine de relâche). Marc parcourut le kilomètre qui le séparait du Dépanneur Shipshaw en un temps record. André (du dépanneur) répondit: « Oui » à la première question de Marc. Une hypothèse qui reste à débattre est celle de l'influence du calcium sur les selles. Mais ça...
 
Avril 94 ~ UN PIMPANT POMPIER...
À la dernière pratique des pompiers, chacun devait, les yeux cachés, passer dans un trou relativement étroit, ce qui a amené une légère escarmouche entre Pierre Murdock et Jacques Larouche. Lequel des deux serait incapable de passer physiquement dans le trou? Évidemment, ce ne serait pas pour la même raison si l'un ou l'autre coinçait: morphologie oblige. Jacques Larouche a passé sans problème sauf qu'on s'est rendu compte à l'analyse qu'il est obligé de passer plus longtemps. Dans les cas d'extrême exiguïté, les pompiers ont une arme secrète, efficace et passe-partout en la personne de Jacques Tremblay. Quand ce dernier ne passe pas, c'est à cause de ses bottes!
 
Mai 1994 ~ LES ANICROCHES ANIMÉES D'ANITA...
Comme à tous les soirs, vers 17 h, au moment notre maire Réjean s'assoit enfin pour relaxer un peu, le téléphone sonne. A ce moment-là, tout est possible. Ça peut aller de l'égout bloqué jusqu'à la visite de Mulroney. Mais ce jeudi soir de fin de mars, alors qu'il neigeait à plein ciel, voilà que c'est Anita au bout du fil. Malheureusement nous devons censurer l'intégral de la conversation mais en gros ça disait : Anita  accident  sur Saint-Hubert  au secours  tout de suite !
Bien qu'Anita ait conservé un calme relatif, Réjean crut bon de ne pas lésiner sur les moyens. II mit donc toute la gomme et fonça à tombeau ouvert mais à boîte fermée avec son pick-up.
Réjean à peine arrivé sur les lieux, voilà qu'Anita, la voix chevrotante et les jambes en guenilles lui reparla de sa technique d'arrêt sur surface glacée. Réjean ne parut pas impressionné et fit remorquer la voiture chez Mazda, le très très sympathique concessionnaire, qui s'empressa d'offrir à madame Anita une auto de courtoisie. Réjean, à la blague (genre : le conseil t'informe) dit alors à Anita : attention aux accidents. Ça devait être prémonitoire. Notre homme, qui avait un peu de retard sur sa dulcinée, ralentit un peu au coin du boulevard du Saguenay et Sainte-Famille, car il y avait un accident. La voiture emboutie était une Mazda de service et la conductrice, dansant la gigue simple, s'appelait... Ah ! Vous avez deviné.
Réjean n'a pas ri, ni parlé, et Anita lui a dit : toé, pas un mot ou bien tu vas voir de quel bois je me chauffe (de l'olivier probablement). De toute façon, je ne veux plus chauffer (conduire). Réjean, on ne sait comment, amena les deux véhicules à la maison. II aurait fait 2 voyages. II avait son voyage.
«Habeo itinerum meum, in calvero, but semper bene Butum estC'est du Cicéron.
 Réjean veut partir une mini-chronique de records shipshois. Anita Olivier : 2 accidents en moins d'une heure. Réjean Bergeron : assurances auto record. À suivre…
 
Septembre 94 ~ ORTEIL DÉBOUSSOLÉ...
Carol Lavoie a toujours eu un sens de l'orientation très bitumineux. Mais cet été il a légèrement perdu le nord suite à une opération au gros orteil. Dernièrement, étant convié à une fête à Mc Masterville, il échoua à Bromont à la bonne adresse mais dans la mauvaise ville. Le lendemain, après s'être fait donner un petit cours de boussole, notre homme retrouva finalement les siens. Suzette Villeneuve, son épouse, qui l'accompagnait, fulminait et s'est bien promis que la prochaine fois on irait par la poste: c'est bien plus cher mais bien plus sûr.
 
Octobre 94 ~ « JE FAIS MON LAIT COMME ÇA ME PLAÎT»
Au cours des dernières semaines, Diane Tremblay de la route Coulombe a sérieusement songé à s'ouvrir un comptoir laitier nouveau genre. La fraîcheur du produit aurait certes été indiscutable puisqu'un troupeau de huit vaches fréquentait assidûment l'arrière-cour des Tremblay, assumant également la tonte du gazon. Fernand, ayant déjà une tondeuse de marque Toro, s'est carrément opposé au projet. ll s'est également posé des questions aussi fondamentales que: d'où venait ce troupeau ? Et est-ce que ces vaches allaient (àlait) ? Qui sont-elles et pourquoi ?
Voulant étayer ses hypothèses de réponses avec des pièces à conviction solides, Fernand tenta mais vainement de prendre quelques photos: les vaches bousaient trop. Puis le troupeau s'en fut comme il était venu sans laisser de traces; enfin, rien que Fernand ne puisse enlever avec une bonne pelle, beaucoup d'abnégation et deux jours de travail. La morale de cette histoire, je la laisse à mon illustre prédécesseur à la rédaction de cette chronique: « Si plus de vaches avaient des ailes, il y aurait plus d'humains à porter des bérets. »