Le 18 January 2022
Volume 40, Numéro 1
AFEAS

Invitation à venir nous rejoindre

 

INVITATION À VENIR NOUS REJOINDRE
 
J'ai le grand plaisir de vous présenter 3 nouveaux membres qui ont pris les rangs de notre belle fraternité «l'Aféas» : Pauline Gravel, Suzie Halley et Diane Bourgeois. 
 
Si vous êtes une femme de 18 ans ou plus, qui aimerait apprendre le tricot, le tissage et autres ou tout simplement prendre un café et faire un brin de jasette, l'Association féminine d'éducation et d'action sociale de St-Jean-Vianney (AFEAS) vous invite à venir nous rencontrer.
 
L'AFEAS prône les valeurs d'entraide, de solidarité, d'égalité, de justice et de respect et veut briser l'isolement des femmes.
 
L'association organise chaque premier lundi du mois une rencontre sur des thèmes variés et d'actualité.
 
Pour l'année 2012-2013, les principaux thèmes abordés sont: la famille, je bâtis ma fierté, opération tendre la main contre la violence et la journée nationale du travail invisible.
 
L'AFEAS défend également auprès des gouvernements et autres instances, les revendications des femmes.
 
Pour plus de renseignements, téléphoner à Rolande 418 542-8800 ou  Marlène 418 412-1049. Il nous fera plaisir de vous accueillir.
 
Il y aura, à partir du mois de février, des cours de: «broderie norvégienne», « montage des métiers et tissage » ainsi que « le reprisage invisible ».
 
Voici les dates de nos prochaines réunions :
  • Le lundi 4 février
  • Le lundi 11 mars  (déjeuner pour la journée de la femme)
  • Le lundi 1 avril
  • Le mardi 6 mai (déjeuner)
 
Opération tendre la main
Le 3 décembre 2012, à la réunion du Conseil de ville de Saguenay, nous avions invité tous les membres du conseil à porter le ruban blanc, symbole de la non-violence. Une résolution a été passée afin que le 8 décembre soit décrété «Journée contre l'intimidation» dans notre municipalité. Je tiens à remercier tout le conseil, au nom de tous les membres de l'Afeas ainsi qu'au nom de Madame Lisette Gaudreault, agente de liaison, d'avoir tendu la main afin de recevoir ce ruban blanc de la part des membres de l'Afeas St-Jean-Vianney.
 
Dans notre revue « Femmes d'ici », Jasmin Roy, comédien et producteur réputé, se fait l'apôtre de la lutte contre la discrimination et la violence dans les écoles. Il a été le premier à mettre un visage connu sur le problème de l'intimidation. Qui ne se souvient pas d'avoir vu, au primaire ou au secondaire, un geste d'intimidation envers un autre élève en vue de le ridiculiser et de se penser bien plus fin que les autres. Faire rire la gang ça c'est important ! Bien plus tard dans leur vie, plusieurs de ces jeunes intimidateurs et intimidatrices (l'intimidation, autant des filles que des garçons, malheureusement) vont regretter cette méchanceté gratuite sans jamais pouvoir réparer le tort causé à autrui.
 
C'est difficile pour celui qui vit l'intimidation de se refaire une personnalité forte. Se sentir mal aimé, rejeté, apporte une blessure au cœur qui ne guérit qu'avec le temps.
 
Voici un message que Jasmin Roy dit aux parents : «N'incitez pas vos enfants à se battre dans les cours d'école. Quand tu te bats, tu deviens toi-même un agresseur. «Enseignez-leur plutôt la tolérance et l'acceptation de la différence
 
Décembre a marqué le lancement de la campagne de la sensibilisation de l'Afeas contre la violence, «l'Opération tendre la main». Tendons la main à la fondation Jasmin Roy et disons «Non à l'intimidation autant chez les filles que chez les garçons».
 
Personnellement, je me demande si aujourd'hui, avec tout ce qui se passe, des parents se posent la question : « Mon enfant est-il un intimidateur ou une victime?». Ce que j'espère pour tous ces enfants qui sont victimes, c'est qu'ils reçoivent une écoute dans leur milieu et surtout dans leur école
 
À bientôt
Rolande