Le 28 June 2022
Volume 40, Numéro 6
La vie au Centre Multiservice de Shipshaw

La vie au Centre Multiservice de Shipshaw

Les personnes qui désirent visiter le centre d'interprétation peuvent contacter Rolande Lavoie aux numéros de téléphone mentionnés si haut.

Œuvre d'art Centre Multiservice

Plusieurs personnes m'ont interpellée pour me parler de l'œuvre d'art qui vient d'être installée au Centre Multiservices de Shipshaw. Celle-ci vient d'être complétée et l'explication que l'artiste nous présente est fort intéressante.

« Politique d'intégration des arts à l'architecture »

Le Québec a adopté en 1961 une mesure gouvernementale consistant à allouer environ 1% du budget de construction d'un bâtiment, ou d'aménagement d'un site public, à la réalisation d'œuvres d'art précisément conçues pour ceux-ci. Ces œuvres s'harmonisent à l'architecture, aux espaces intérieurs ou extérieurs, à la vocation des lieux et au type d'usagers.

Depuis 1961, plus de 3000 œuvres nées de la « Politique d'intégration des arts à l'architecture » ont été réalisées dans des lieux publics du Québec.

Ces œuvres (sculptures, installations, peintures, estampes, photographies, tapisseries, verrières) témoignent de la diversité d'expression des artistes québécois et constituent une part importante de notre patrimoine artistique. (http://www.mcc.gouv.qc.ca/?id=59)

Voici un bref portrait de l'artiste,  Luce Pelletier, ainsi que la description de son œuvre:

Luce Pelletier est native de Sainte-Luce-sur-mer, Québec, Canada. Elle a complété des études à l'Université de Montréal: une maîtrise ainsi qu'un baccalauréat en histoire de l'art. Elle a aussi obtenu un baccalauréat en enseigne-ment des arts et de la danse contemporaine de l'Univer-sité du Québec à Montréal.  Artiste en art visuel, elle fait des installations composées de sculptures et de photographies qui questionnent le rapport de l'homme à la nature.  Luce Pelletier est connue pour ses sculptures dans des lieux publics qui sont conçues avec un souci des gens et adaptées aux environnements qu'ils soient naturels ou urbains.

www.lucepelletier.com

http://www.lulu.com/shop/luce-pelletier/luce-pelletier/paperback/product-18171433.html

 «Ondine, être-rivière»

L'œuvre s'intègre dans la démarche artistique de Luce Pelletier en abordant les rapports entre l'homme et la nature. L'aménagement inspiré des jardins japonais crée des ilots en intégrant des sculptures « mobilier urbain » d'aluminium à des pierres de moraines. Inspirées des formes de la nature, ondes de l'eau, nervures des feuilles et arêtes de poissons, des formes végétales et animales s'élèvent du sol pour former des assises. Créant des espaces conviviaux, ces bancs empreints de motifs organiques adoptent la silhouette de la truite, du saumon et des feuilles. C'est par ces formes et par les matériaux utilisés que l'artiste souligne le lien qu'entretien la population et l'économie locale avec l'omniprésence de la nature environnante. Son titre «Ondine, être-rivière», fait référence à une sirène des rivières dans la mythologie germanique. C'est également un rappel de l'importance de la rivière Shipshaw et de la rivière Saguenay qui contribuent à forger l'identité de ce lieu.

Maintenant  nous pourrons admirer cette œuvre avec un œil différent. Durant les prochains mois, nous aurons certainement l'occasion et le plaisir de rencontrer Madame Luce Pelletier, artiste.