Le 18 January 2022
Volume 40, Numéro 1
Aféas de St-Jean-Vianney
AFEAS

Aféas de St-Jean-Vianney

Tout change, même notre langue

Est-ce que nous devons utiliser le mot «membre» au féminin? C'est une question que se sont posée plusieurs membres des Afeas. C'est vrai que ce mot a longtemps été un mot masculin mais madame Marie-Eva De Villers, dans le Multi-Dictionnaire de la langue française (dictionnaire québécois), accepte la féminisation de ce mot.

La langue française, comme toutes les autres, évolue au fur et à mesure que le quotidien a besoin de mots pour d'écrire une réalité nouvelle.

Les personnes qui ont débattu sur la féminisation des termes vous diraient… que ce qui n'est pas nommé n'existe pas…. (Lise Thériault, femmes d'ici)

Financement : des « moitiés/moitiés »

Depuis le 1er janvier 2015, de nouvelles règles sont entrées en vigueur à la Régie des loteries et courses, particulièrement en ce qui a trait aux tirages moitié-moitié souvent organisés lors d'une activité de financement. Un tirage moitié-moitié vise à remettre au gagnant un prix d'une valeur à 50% des revenus amassés le jour même du tirage par la vente de tous les billets de participation. L'autre moitié de la somme recueillie doit servir au financement de l'organisme détenant la licence.

L'Afeas provinciale detiendre bientôt une licence «parapluie» pour toutes les Afeas, locales ou régionales qui organisent des tirages moitié-moitié. Cette licence autorisera l'organisation de tirages dont la valeur des prix remis est inférieure à 5000,00$. Avec une telle licence, il n'y aura aucune limite quant au nombre de tirages moitié-moitié pouvant être tenus durant la période valide de la licence. Coût de la licence : environ 150$ par année. (femmes d'ici)

Réunion du 14 avril 2015

Une formation nous a été donnée par notre agente de liaison, Lisette Gaudreault, sur les médias sociaux.

Facebook, Twitter, YouTube, My space et Médias SociauxLisette s'intéres-se notamment à l'usage que les gens peuvent faire de ces réseaux sociaux, à ses avantages et aussi à ses inconvénients.

Positivement, il y a une ouverture sur le monde, tu apprends très rapidement des nouvelles de l'autre bout du monde et cela te permet également de renouer avec d'anciens amis. Cela offre la possibilité aussi de créer un réseau professionnel rapidementNouvelles façons d'apprendre et de maitriser de nouvelles technologies. Malheureusement, il y a aussi des inconvénients importants: celui de la communication par exemple: les jeunes se parlent avec leur téléphone intelligent et le français laisse à désirer puisque certains symboles remplacent l'écriture. Nous conseillons aux parents de limiter l'utilisation de ces outils afin d'éviter une dépendance importante qui peut être néfaste pour la santé de leurs enfants. Il faut faire attention aussi à la fraude, ne jamais donner des informations personnelles, le minimum seulement. Il n'est pas nécessaire de croire tout ce qui se dit sur les médias sociaux. Manipulation de l'information : rumeurs, irrespect, chantage, conformisme, arnaque. Danger de défaire des réputations sous le couvert de l'anonymat. Relations sociales superficielles : « vraie vie » versus un monde virtuel illusoire « fausse vie » (Facebook).


Les réseaux sociaux constituent un irréversible phénomène de société planétaire… en avoir peur ou avoir conscience ? La plupart des conséquences néfastes des réseaux sociaux sont d'autant  plus insidieuses qu'elles sont toujours masquées par les aspects attractifs à tout ce qui touche Internet (divertissement, apprentissage, fonction gratifiante d'être à la mode, efficacité à communiquer et à rechercher de l'information). Il faut se responsabiliser et devenir une « cybercitoyenne » responsable et non une « cybervictime ». Il faut pleinement en avoir conscience pour autant que possible corriger ou prévenir les effets négatifs.

Les impacts ne proviennent pas des outils mais de l'utilisation qu'on en fait.

Merci Lisette, cette formation fut très intéressan-te et je pense que j'ai encore à m'instruire sur certaines définitions mais comme tu dis si bien «ouvrir notre esprit puisqu'il n'y a pas d'âge pour apprendre».

Notre assemblée générale aura lieu le 11 mai 2015, suivie d'un souper. Bienvenue à toutes les membres.

Droit de vote

Il y a 75 ans, des femmes ont revendiqué le droit de vote. Nous devrions nous souvenir du 18 avril 1940, date qui a marqué notre histoire par l'obtention du droit de vote, un moment important dans l'histoire des Québécois et Québécoise.

Bonne fête des mères!