Le 18 January 2022
Volume 40, Numéro 1

La vie au Centre Multiservice

Historique St-Jean-Vianney (suite)

Shipshaw-Nord (de la langue Montagnaise, «Rivière enfermée ») appelé le Faubourg.

Bien que le territoire de la municipalité de Shipshaw fût exploré vers 1842, il faut attendre 1888 pour que les premiers colons venus de «Les Éboulements» et de «La Malbaie» s'y installent. La construction d'un scierie en 1907 et d'une centrale hydroélectrique de la compagnie Price en 1912 sur la rivière Shipshaw permettent la croissance et le maintien de la population dans le secteur. Shipshaw devient une municipalité le 10 avril 1930 et le village de Saint-Jean-Vianney est érigé séparément en 1952. François Fillion est élu premier maire de la municipalité.

En 1884 arriva le premier citoyen, Alexandre Murdock, et ses enfants; il fut suivi des familles de Pitre Blackburn et de Jos. Boulianne. Monsieur Murdock, de descendance écossaise  était marchand de son métier; après quelques années, il fermera ses portes pour venir s'installer à Shipshaw et se lancer dans les produits de la ferme et la culture des pommes de terre.

En 1929 se forma le premier conseil

1er Maire M. François Fillion de 1929-1931

2e Maire M. Jos Blackburn de 1931-1937

3e Maire M. Jos. Murdock de 1937-1951

4e Maire M. Eugène Murdock de 1951-1955

5e Maire M. Georges Murdock de 1955-1961

6e Maire M. L. Joseph Gravel de 1961-1967

7e Maire M. Lauréat Lavoie 1967-1971

En 1929, le Conseil demanda une charte pour se séparer de la paroisse de Ste-Anne de Chicoutimi par suite d'une dette de 50 000 $ due à la voirie à la charge de la municipalité de Ste-Anne. Shipshaw comptait 300 âmes sur une superficie de 10 milles carrés. Un seul docteur s'occupait de toutes les familles; le docteur Bouchard venait de Ste-Anne et on le nommait le bon samaritain de Shipshaw.

Le  premier système de communication fut établi en 1902. Le télégraphe était relié directement avec la paroisse St-Anne; Mademoiselle Valida Murdock était au service du télégraphe.

C'est en 1915 que le téléphone fit son apparition à la Compagnie Price M. James Smith était le surintendant. Mademoiselle Cora Galipeau qui demeura par la suite au Rapides Blancs, fut la première à l'utiliser.

Ce n'est qu'en 1920 que la compagnie de téléphone Dubuc mit à la disposition de tous les citoyens, une ligne de téléphone. Cette ligne fut construite avec le bon vouloir de toute la population qui fournissait les poteaux et leur plantation. Le coût pour le téléphone n'était que 5 $ par année par maison.

Le premier éclairage à l'électricité fit aussi son apparition en 1929.

C'est en formant une société de treize familles qu'ils réussirent à faire un emprunt de 2 200 $ pour ériger leur ligne. Le contrat fut accordé à Jean Achard de Jonquière. La Compagnie Price fournissait l'électricité au coût de 22 $ par mois par force motrice.

La ligne partait de chez Monsieur Napoléon Villeneuve pour continuer jusque chez Monsieur Louis Blackburn.  (Bottin Club MED 68-69)

Viactive

Les activités physiques, données par le Centre de Services du Mieux-Vivre ont lieu tous les mardis au centre Multiservice de Shipshaw de 10hre à 11hreL'offre est faite à toutes les catégories d'âge.

Vous avez envie de bouger et de rester actifs? Joignez-vous à nous.

Seulement 1$ par cours est demandé. L'argent servira à une rencontre à la fin de la session.