Le 5 August 2021
Volume 39, Numéro 6
Saviez-vous Que...

Voeu pour 2016

Comme il a été accepté dans l'accord de Paris par 195 pays que faire des blagues est une énergie renouvelable et gratuite et que sourire ne contribue pas au réchauffement climatique mais améliore le climat, je formule donc le vœu que nous travaillions ensemble au rayonnement de l'humour à Shipshaw. Partager vos anecdotes pourrait être un pas dans la bonne direction. Pour le faire : 418 542-8800 ou par Internet sur le site de La Vie d'Ici.

Comme je n'ai pas d'anecdote particulière à mettre en valeur en ce début d'année, soufrer que je vous offre quelques niaiseries de mon cru.

·              Aux élections fédérales du 19 octobre dernier.

Parvenu au bureau de vote, je lance à la responsable :

-              Denys : je suis venu voter par anticipation.

-              Préposée : c'était la semaine dernière le vote

                par anticipation.

-              Denys : je sais

                mais c'est           

                parce que

                j'anticipe

                que je vais

                gagner mes

                élections.

La dame me remet quand même un bulletin de vote.

Avant de partir pour l'isoloir.

-              Denys : est-ce qu'on peut voter pour qui on

                veut?

-              Préposée : c'est un peu le principe.

-              Denys : excusez-moi c'est la première fois

                que je vote.

-              Préposée incrédule : il était moins une dans

                votre cas.

·              Toujours aux élections,

Marie-Charlotte accompagne sa mère à l'isoloir. Elle regarde sans mot dire sa maman effectuer son choix. En sortant du bureau de vote, c'est papa qui se pointe pour voter. «Pourrais-tu garder la petite avec toi je vais aller faire l'épicerie

Papa : « Ok »

Il entre donc pour faire son devoir de citoyen accompagné de Marie-Charlotte qui le suit jusqu'à l'isoloir. Elle garde silence jusqu'au moment son père fait son choix. Elle s'exclame alors à pleine voix : « Eh ! papa tu ne votes pas pour Jean-François comme maman?

·              Chicoutimi-Nord

J'arrive à la caisse avec mes emplettes.

-              Caissière : voulez-vous faire emballer?

Je vois au bout du comptoir 3 jeunes joueurs de hockey portant fièrement leur chandail d'équipe, qui offraient leur service moyennant quelques sous.

-              Denys : d'accord

-              No 8 : s'emparant d'une barquette de bœuf    

                «la voulez-vous à part? »

-              Denys : non c'est du bœuf.

-              Caissière au garçon qui ne l'avait pas pogné :

                porc/bœuf c'est une blague.

-              Denys : farce à porc, le hockey m'a toujours

                emballé moi aussi.

-              Rire.

-              Et vos œufs Monsieur?

-              Denys : mets-les avec le reste, ce sont des  œufs à la coque. Ils sont incassables.

-              no 9 : je ne savais

                pas que les coqs

                pondaient

                des œufs

                incassables.

Le match a donc fini 3 à 1.

·              Dans l'auto en revenant de Jonquière (mois

                de septembre)

-              Rolande : Ah! non j'ai une petite mouche

                dans le nez!

-              Denys : mouche-toi!

·              J'achète régulièrement des capsules d'aubépine au magasin de produits naturels sur St-Dominique qui s'appelle « Au Soleil levant ».

·              Le 15 octobre dernier, au moment de payer mon achat, je signale à la caissière que j'étais passé à 7 h 05 le matin mais que la porte était barrée.

-              Caissière : normal on ouvre seulement à 9 h

-              Denys : je pensais vraiment bien faire en

                venant au soleil levant.

·              En sortant du lit un de ces quatre matins, Rolande, un tantinet frustrée, me signale que je l'avais gratifiée d'un petit « vent » sur la cuisse pendant la nuit.

-              Denys : t'es sûre? C'est pas mon genre. En tout cas ça s'est fait à mon insu pendant mon sommeil.

-              Rolande qui n'en démord pas : « Je te trouve pas mal épais. »

-              Denys : Ok la prochaine fois je vais essayer de rêver que je m'excuse.

·              Je vous laisse sur un mystère.

                Dans ma famille nous sommes

                7 enfants. J'ai 4 sœurs et 2 frères.

                Alors comment se fait-il que mes

                sœurs aient 3 frères?