Le 19 May 2024
Volume 42, Numéro 6
Pour souligner les 45 ans de la tragédie de St-Jean-Vianney
Centre Multi-Service

Pour souligner les 45 ans de la tragédie de St-Jean-Vianney

Une voisine, que je n'avais jamais revue, Agathe Pagé, une agréable surprise, quelques souvenirs et voilà que nos émotions sont palpables.

Plus d'une centaine d'anciens résidents sont venus partager à chacun sa façon d'agréables souvenirs «d'avant St-Jean-Vianney» mais aussi l'après; «qu'est ce que vous êtes devenus?» La plupart, parents et grands-parents, auraient bien des histoires à nous raconter. Merci d'avoir répondu à notre appel.

Quel bonheur pour moi de me retrouver en votre chaleureuse compagnie! Chacun de nous détenons une partie de l'histoire de St-Jean-Vianney, avant, pendant et après. Je dis et je vais redire souvent que nous sommes les derniers témoins incontestables du «devoir de mémoire» Nous sommes responsables de la transmission historique et du vécu de chacun d'entre nous durant la tragédie de St-Jean-Vianney, ce glissement de terrain qui a fait 31 morts, dont 13 n'ont jamais été retrouvés.

Dans mon discours de présentation, je parlais du temps que nous avons mis à nous reconstruire et j'aimerais partager avec vous un texte que Bruno Simard, ancien de St-Jean-Vianney et responsable de ce beau spectacle, a composé pour nous, amis(es) de St-Jean-Vianney. C'est une des dernières chansons qui a été présentée et un enchantement s'est emparée du public; debout nous avons tous chanté avec les musiciens. Merci de nous avoir fait vivre ce beau moment.

ENCORE PLUS FORT

Malgré la peur, malgré la peine pour que jamais la noirceur ne revienne

j'ai vaincu les douleurs, anciennes                    

le temps a ses longueurs…                                

L'espoir a la sienne.

 

Passent les jours, passent les nuits                

j'ai puisé dans mon cœur                                

j'en suis sorti vainqueur.

 

Passent les jours, passent les nuits

jours après jours sans faire de bruit

 

Quand sous tes pas le chemin part

t'en prends un autre pour quelque part

j'ai marché des milles, j'ai marché une vie

parfois fort, parfois fragile…

En route vers la survie.

 

j'ai reconstruit ma vie.

Bruno G Simard

Le spectacle a été conçu pour nous tous, résidents de St-Jean-Vianney et j'aimerais souligner l'immense travail de création de Bruno Simard et Jocelyn Boucher et leurs musiciens pour les heures incalculables passées à trouver les mots et les notes qui ont touché tous les cœurs. Ce spectacle nous a été présenté le 4 mai 2016 afin de souligner dignement le 45e anniversaire de la tragédie de St-Jean-Vianney-Shipshaw qui s'inscrit comme un chapitre qu'on termine et une nouvelle page qu'on commence.

Des CD et DVD du spectacle seront vendus au montant de 15$ chacun et les profits iront à la corporation pour la Sauvegarde et la Valorisation du territoire de St-Jean-Vianney. Les personnes qui désirent acheter soit le CD ou le DVD vous devrez communiquer avec Marlène Tremblay au 418-412-1049 ou Rolande Lavoie au 418-290-8846. 

Un merci bien spécial à Mme Ginette Chavarie, ancienne résidente de St-Jean-Vianney, artiste peintre qui nous a fait l'honneur de sa présence et de son art : le magnifique tableau, que nous apercevons sur la Une «SJV Devoir de mémoire» que nous placerons au centre d'interprétation sur St-Jean-Vianney. Des reprographies en ont été faites sur le programme de la soirée, de même que sur les billets et la pochette du cd. Merci Ginette de ta générosité.

Je souhaiterais remercier les dignitaires gouvernementaux: M. Serge Simard et Monsieur Sylvain Gaudreault pour leur participation financière à cet événement. 

Je remercie également Julie Dufour et l'arrondissement Jonquière pour leur contribution financière à l'accomplissement de ce spectacle.

Comme vous le savez déjà, le comité pour la sauvegarde et la valorisation du territoire de St-Jean-Vianney a présenté un projet à la Ville de Saguenay sur la dimension historique des futurs aménagements de St-Jean-Vianney-Shipshaw. Le comité d'urbanisme de Saguenay a accepté notre proposition en travaillant conjointement avec l'agence Euréko. C'est un très beau projet dans le cadre plus vaste d'une remise en valeur de tout le territoire qui deviendra le «Parc régional de St-Jean-Vianney-Shipshaw».

Le projet a été présenté à tous les députés.

Je tiens à remercier Julie Bolduc d'Euréko d'avoir accepté de nous entretenir sur ce projet et tout le travail de terrain qui a été fait jusqu'à maintenant. Suite à des rencontres de consultation, nous devrions déposer à l'automne un plan directeur pour l'aménagement de tout le territoire de St-Jean-Vianney. Quel beau projet tant attendu!

Sans oublier Julie Dufour, celle-ci a poussé notre projet où il se doit et, par magie des cœurs se sont ouverts et se sont unis aux nôtres pour obtenir ce résultat. Tu as été là pour nous, nous serons tous là pour toi. Merci!

Les retrouvailles ont été très bien orchestrées par une équipe de bénévoles formidables: Marlène Tremblay qui avait la responsabilité de la vente des billets et de toute l'organisation du repas avec Sylvie Claveau, afin de servir plus de 100 personnes. Je sais que vous avez travaillez très fort et vous avez fait des desserts gratuitement pour le plaisir de chacun. Nous avons eu des commentaires positifs durant et après la soirée. Merci pour votre générosité à vous deux.

Benoit Girard, comme maître de cérémonie, tu es vraiment la personne idéale. Ce mandat nous a fait voir tes talents de communicateur. Tes connaissances sur le territoire de St-Jean-Vianney, c'est un plus pour notre équipe. Merci!

Alain Blackburn, l'histoire de St-Jean-Vianney, tu l'as dans tout ton être; tu as un bagage extraordinaire sur la vie avant St-Jean-Vianney. Comme moi, tu n'as jamais abandonné et depuis plusieurs années tu milites et tu dis très haut qu'il faut faire œuvre de mémoire. Je n'arrêterai jamais de dire que c'est à travers nos souvenirs que s'impose la leçon de notre histoire. Merci d'être là…

Hervé Leclerc, secrétaire trésorier, a passé la soirée à aider Marlène pour la gestion des billets et des finances. La corporation n'est pas en déficit et les finances se portent très bien. Merci Hervé.

Une demande spéciale par Sylvie Bourgeois; celle-ci a perdu des personnes de sa famille, Diane, Gilles et Annie. Elle a le projet d'écrire un livre, un roman historique, qui veut raconter l'histoire de ce que nous avons vécu, avant, pendant et après la tragédie. Et pour cela, elle souhaite recueillir le plus de témoignages possibles de gens qui ont vu de près leur vie basculer.

Selon Sylvie, pour chaque personne, il y a une histoire, il y a une vie, il y a des émotions et des ressources qui se sont mobilisées intérieurement pour faire face à cet événement. Celle-ci souhaiterait laisser une trace aux enfants et petits-enfants de notre communauté en mémoire de ce qui tombera éventuellement dans l'oubli, mais qui aura tracé la vie de certains de leurs ancêtres, oncles, tantes, cousins, cousines, etc.. 

Et comme le disait si bien St-Exupéry: «Les plus belles histoires à raconter sont celles qui sont vraies». Je laisse mon numéro de téléphone à ceux et celles qui voudront bien communiquer avec moi et je tiens à mentionner que tous les témoignages qui me seront apportés resteront confidentiels et les noms utilisés dans les écrits seront changés. Alors, les gens pourront se reconnaître dans leur propre témoignage mais personne ne saura qui ils sont. Normalement, je commencerais à rencontrer les gens au début de l'automne, sauf s'il y a certaines personnes qui préfèrent me voir cet été, c'est tout à fait possible. Mon numéro de téléphone: 418-543-9698. Sylvie Bourgeois de la rue principale

Le conseil d'administration du centre Multiservice vous souhaite de passer une belle période estivale.