Le 26 January 2022
Volume 40, Numéro 1
La nouvelle pomme qui ne brunit pas : Une collation santé

La nouvelle pomme qui ne brunit pas : Une collation santé

(EN) Tout le monde connaît le vieux dicton «Une pomme par jour éloigne le docteur pour toujours». Depuis longtemps une des collations santé favorites tant des petits que des grands, ce fruit souffre d'un grave handicap: il brunit lorsqu'on le coupe, qu'on le croque ou qu'il est meurtri, ce qui le rend peu attrayant et fait souvent qu'on ne le mange pas. En effet, les pommes sont un des aliments les plus gaspillés : quelque 40 % d'entre elles ne sont pas consommées.

Une recherche menée à l'Université Cornell montre que les enfants sont plus enclins à manger les pommes lorsqu'elles sont tranchées – dans une proportion allant jusqu'à plus de 60 %. Heureusement, il existe maintenant une nouvelle variété de pomme ne brunissant pas, appelée Arctic, qui peut contribuer à ce que l'on consomme davantage ce fruit à l'école. 

Les pommes contiennent du polyphénol oxydase, une enzyme qui cause leur brunissement. Les sélectionneurs de végétaux ont inséré dans l'Arctic des copies supplémentaires de gènes faisant obstacle à cette réaction. On arrive ainsi à la neutraliser grâce aux propres gènes de la pomme. Les premiers pommiers Arctic ont été plantés en Amérique du Nord l'an dernier, ce qui signifie que la première récolte devrait être mise sur le marché dans deux ans environ.

Lorsque ces pommes qui ne brunissent pas seront prêtes, on pourra aisément en intégrer des tranches ou des morceaux aux coupes de fruits frais. Les pommes seront ainsi encore plus accessibles, et il sera plus facile d'atteindre des objectifs de saine alimentation.

www.leditionnouvelles.com