Le 5 August 2021
Volume 39, Numéro 6
Le feu et l'eau
Saviez-vous Que...

Le feu et l'eau

L'été dernier, pour se déconfiner totalement, Yvan Asselin (fils de Françoise) et sa conjointe Dominique mirent les voiles vers leur chalet, perdu dans l'immensité verdoyante du secteur de la « Boîteuse ». Ils y parvinrent avec armes et bagages comme on dit. Le « pik-up » en avait plein les ridelles du « 4 roues », des outils et de la bouffe. 

Yvan, qui aime bien se reposer à faire quelque chose, avait en effet décidé de joindre l'utile à l'agréable. Il voulait récupérer une grosse pièce de bois flottant entre deux eaux sur le lac Lamothe. Sans doute une section de « bôme » qui, à une autre époque, retenait les billes dravées sur le plan d'eau. Comme le bois se conserve longtemps dans l'eau, il y avait là un potentiel de charpente fort intéressant. 

C'est ainsi qu'un beau matin, le ventre plein, Yvan et Dominique accrochèrent la remorque de la chaloupe derrière le « 4 roues » et franchirent les 10 kilomètres qui les séparaient du lieu de récupération. Comme c'était durant la semaine et que presque personne ne fréquentait le secteur, Yvan recula la remorque et mit la chaloupe à l'eau. Ensuite, il découpla le tout-terrain et le laissa sur le terrain en pente, le cœur léger. 

Tout se déroula comme prévu et deux heures plus tard, le travail accompli, ils étaient de retour avec la chaloupe. 

-              Dominique : «Yvan le «4 roues» n'est plus là.

                On s'est fait voler. Merde! »

-              Yvan sans mot, ne comprenait pas :

                «Les clés sont dans mes poches. » 

Dominique en « survigilence », aussitôt sur le plancher des vaches, jette un regard périphérique sur la scène de crime. Puis s'exclame soudain : « Yé là, dans la rivière! » La bête, par on ne sait quelle astuce avait en effet sombré jusqu'à une trentaine de pieds du bord, dans 7 pieds d'eau. 

C'était majeur comme problématique. Après avoir invoqué les saints du ciel, Yvan pensa que le seul moyen était de retourner à pieds au chalet et de là aller chercher son cousin Jacques Tremblay dont le chalet est à 1 kilomètre du sien. 

La journée était torride et Yvan avait des bottes de pêche en rivière qui lui servaient en même temps de culottes. La marche fut pénible, pour le moins. Quand ils se pointèrent chez Jacques pour lui demander de l'aide, ce dernier pensait vraiment qu'on voulait lui en passer une p'tite vite. Les faits semblaient tirés d'une des aventures fantastiques du Baron Münchhausen. 

Qu'à cela ne tienne, quand on est cousin c'est pour la vie. Le trio retourna donc en « pik-up » sur les lieux du mystérieux «ennoiement». 

Heureusement le VTT, même submergé, était resté sur ses roues. Une corde, un crochet à billot, le treuil (winch) du « 4 roues », le costume de caoutchouc d'Yvan et pour la partie sous-marine de l'opération récupération, Yvan avait endossé un équipement de circonstance soit ses bobettes uniquement. Évidemment Jacques s'était fermé les yeux le temps d'un clignement. Ils ont travaillé une grosse heure à suer sang et eau afin d'avoir gain de cause pour récupérer l'épave. Yvan eut alors vite compris son erreur. Il avait laissé le VTT sur un terrain en pente, non pas en position « park » mais au neutre. La loi de la gravité avait fait le reste. La remise en marche de l'engin fut longue et pénible. On parle de 15 jours. 

En épilogue, il faut ajouter que 2 semaines avant son bain dans la rivière, le « 4 roues » avait fait des siennes au chalet. Il avait fonctionné toute la journée mais s'était arrêté brusquement. Yvan toujours avec le même plan B, était allé demander l'aide du cousin Jacques. Revenus au chalet, Yvan et Jacques trouvèrent le « 4 roues » en feu. Un tuyau à essence avait fui et le liquide s'était enflammé au contact du moteur très chaud. Ils l'ont éteint avec du gravier cette fois. 

Que conclure, dison que Yvan a tout de même de la  « fuite » dans les idées? Quelle meilleure façon à donner à un « 4 roues » suicidaire, qui tente de s'immoler par le feu, que d'éteindre définitivement ses idées sombres dans le fond d'une rivière? 

« Aux grands maux les grands remèdes ».