Le 5 August 2021
Volume 39, Numéro 6

Nous n'avons pas eu l'autorisation d'ouvrir pour les réservations des centres Communautaire et Multiservice mais nous sommes prêts à rouvrir nos salles et nos services quand faire se pourra. 

Patinoires

Pour les patinoires des secteurs de la Rivière et du Rivage, après avoir discuté des besoins avec certains utilisateurs, je déposerai donc un projet d'ici l'automne qui respectera les désirs de la population. Pour nos joueurs de hockey, cette année de pandémie a été plus difficile. Je compte bien pouvoir y remédier pour décembre 2021. Pour l'anneau de glace, il y a certains samedis, nous avions 25 à 30 personnes (la police s'est présentée quelques fois). Nos jeunes font bien ça, je comprends que ce n'est pas facile pour eux ce confinement et les règles sanitaires à suivre; nous avons été adolescents et personnellement j'aurais trouvé ça pénible de demeurer assigné à la maison. Nous avons tous hâte de revenir à la normale. 

Balado St-Jean-Vianney

(Carl Gaudreault, Balado Boréal)

Dans le quotidien du 10 février 2021, Myriam Arsenault, journaliste, présentait Carl Gaudreault comme producteur télévisuel. Au 40 ans de St-Jean-Vianney, je me souviens que Carl avait participé à la production « Tout le monde en parlait » à Radio-Canada, dont j'ai fait partie lors des entrevues. Il a partagé avec la journaliste: «Il resterait encore des témoignages à faire entendre et cette série lui permettra de boucler la boucle. Il y a encore des histoires à raconter, il y a encore des gens qui souffrent de cette tragédie-là.» 

Il m'a toujours laissé entendre qu'un jour il monterait sa boîte et aujourd'hui, celui-ci concrétise son rêve en se lançant dans ce nouveau défi, la création « Balado Boréal » dans la région.  Il a mis sur pied la première boîte de production de balados dans la région dont le but était d'intéresser les jeunes à découvrir le Saguenay-Lac-St-Jean. 

Le projet qui lui tient à cœur est une série sur le glissement de terrain de Saint-Jean-Vianney, afin de souligner le 50e anniversaire de la tragédie en 2021. Vous comprendrez que son cœur est à St-Jean-Vianney, ses parents, Gilles et Yolande y demeuraient ainsi que la plupart des membres de sa famille. 

Celui-ci a demandé l'aide du public pour ses recherches; les personnes qui auraient des photos inédites, des histoires ou des archives, pourront me contacter pour un suivi ou encore contacter Carl lui-même à l'adresse de courriel suivante :  carlg@baladoboreal.com 

Présentement, nous avons plusieurs photos et archives au centre Multiservice que des personnes nous ont fait parvenir et que je partagerai avec Carl, avec grand plaisir. 

Mon cher Carl, étant moi-même une personne qui a tenu le flambeau pendant plusieurs années, tu as toute ma collaboration et mon admiration pour ton projet. 

Afin de réaliser des projets qui nous tiennent à cœur, il nous faut des appuis entre autres celui de notre conseillère municipale, Julie Dufour. Je la remercie d'avoir à son tour repris le flambeau pour le faire briller dans tout Saguenay. 

« Pour désirer laisser des traces dans le monde, il faut en être solidaire ».

Simone de Beauvoir