Le 20 October 2021
Volume 39, Numéro 8
Complètement à plat
Saviez-vous Que...

Complètement à plat

Des flammèches

Depuis plusieurs années, je suis abonné à la revue mensuelle française Science et Vie. Une publication de grande qualité que je lisais déjà dans les années 1960, mais sporadiquement. La recherche de pointe dans toutes les ramifications de la science m'émerveille autant que m'informe. Comme un plaisir partagé est en quelque sorte doublé, je me fais une joie de refiler les exemplaires lus à mon frère Régis, au fil des mois. Mais voilà qu'en temps de pandémie, les parutions se sont faites attendre. Un mois de retard, puis deux. Un peu frustré j'ai donc appelé le distributeur de Montréal par qui passe les abonnements. Après un ruban d'excuses, dont les difficultés reliées à la pandémie, il me dit qu'il possède quelques copies des numéros manquants et qu'il me ferait parvenir le numéro de mars. Ce qui fut fait. Après lecture, je le refile à Régis en m'excusant du délai. Mais voilà que je reçois de France, coup sur coup, ce même numéro et le second qui manquait. 

Pour faire mon drôle je vais chez Régis et lui demande s'il est intéressé par une relecture du numéro de mars lui montrant la seconde copie du Science et Vie. Devant ce capharnaüm, il me répond tout bonnement: « On dirait bien que la science sévit encore une fois. » Comme mot d'esprit spontané, c'est plutôt hallucinant. Plus allumé que ça, c'est dangereux pour le feu. 

Chargée ou pas?

Dans le monde qui nous entoure, en toute logique, une chose ne peut pas, à la fois, être et n'être pas. 

Ainsi en informatique le système binaire est basé sur la position 0 (fermé) 1 (pour ouvert). C'est l'un ou l'autre. Sauf en physique quantique où un atome peut occuper une double position en même temps. En effet les lois de l'infiniment petit souffrent du principe d'ubiquité (capacité d'être présent en plusieurs lieux à la fois.) 

Certains connaissent peut-être l'expérience de pensée du chat d'Erwin Schrödinger en 1935, chat qui peut être mort et vivant en même temps selon sa démonstration. J'ai moi-même fait cette expérience dernièrement avec une batterie (12 volts) de tracteur que j'ai achetée en 2018. Même à pleine charge elle réagissait comme une batterie morte. Après l'avoir fait tester une seconde fois mais cette fois couplée à un ordinateur sur 24 heures, on m'informa qu'elle était hors d'usage malgré qu'à voltage maximal. Il semble qu'elle ne répondait pas lorsque sollicitée par un démarrage. Bizarre, probablement une plaque cassée à l'intérieur m'a-t-on dit. On me rassura en me disant qu'on m'en préparait une neuve, 850 ampères également, sans coût supplémentaires, la garantie étant encore opérante. On a même insisté pour souligner le fait qu'elle avait du plomb dans la tête celle-là. 

J'en ai pris possession aux conditions prévues. Là où il y a un paradoxe c'est qu'ils me l'ont chargée (plein d'ampérage et voltage) mais ne me l'ont pas « chargée » (ne m'a rien couté). 

Comme quoi les mots sont parfois eux aussi bipolaires.