Le 26 September 2021
Volume 39, Numéro 7
Saviez-vous Que...

Un Vaccin aux Framboises à la Boulangerie Roger

Vaccin

Pour notre 2ième dose de vaccin, nous sommes allés à Jonquière. Après l'accueil, la proposée nous indique de rester à 2 mètres de ceux qui nous précédaient. Comme dans beaucoup d'endroits on avait collé des «pas» sur le plancher à tous les 2 mètres comme repère. Finalement la surveillante nous dit : «Suivez les pas». Je me suis donc arrêté net en croyant qu'elle ne voulait pas qu'on suive nos prédécesseurs. Elle resta dubitative quant à mon état mental. 

Arrivés au 2e point de vérification, l'infirmière nous demande s'il s'agit de notre 2ième vaccin. Je lui réponds «oui on aime ça, je crois qu'on a poigné la piqûre». 

Parvenus enfin à celle qui nous donnait le vaccin, alors qu'elle approchait la seringue je lui dis : «on serait-tu à l'heure de pointe par hasard?» Elle n'a pas saisi la blague et m'a répondu : «Oui il y a beaucoup de monde.» 

Framboises

En juillet nous sommes allés cueillir des framboises à la ferme du Ruisseau à St-Fulgence. Au kiosque la madame nous donne des paniers et nous indique le prix de l'autocueillette pour chacun. Inquiet j'ai demandé à notre hôte si c'était vrai qu'elle nous pèserait avant et après la cueillette au cas où on en mangerait en les ramassant. Comme réponse elle m'a fait une drôle de «fraise». 

Boulangerie Roger

Comme nous étions à St-Fulgence pour les framboises, pourquoi ne pas aller à la boulangerie acheter un pain Roger frais fait. À la boulangerie : - Denys : «Avez-vous du pain non tranché?» -Boul. : «Oui» et me l'apporte. –Denys : «Pouvez-vous le trancher svp ?» («C'est une blague» lui dis-je avant l'exécution).

J'achète donc un pain et une tarte à la farlouche (raisins). À la caisse : je dépose le tout. 

-              Denys : «Ça coûte- ti- quelque chose?

-              Caissière : «Y vient d'où celui-là ?»

-              Denys : «Justement j'allais vous le dire,

                je viens de Shipshaw».

-              Caissière du tac au tac :

                «Êtes-vous représentatif?»

-              -Denys : «Oui 1 sur 3000»

                (Après paiement)

 -             Caissière :

                «Voulez-vous la facture?»

Denys hésitant :

                «Je voudrais pas abuser»».

On a beaucoup ri. 

Saviez-vous que…? Scientifique 

Dernièrement j'écoutais une émission de Radio signée Boukar Diouf. Un des sujets fascinants abordés : l'eau et son originalité moléculaire. Après avoir abordé le fait qu'elle résultait de la combinaison de 2 gaz très réactifs, que la glace flotte, la tension superficielle etc… l'invité de Boukar demanda à ce dernier combien notre planète pouvait contenir d'eau, soit sous forme liquide, solide (glace, neige etc…) gazeuse (nuages, vapeur etc…) biologique (dans des êtres vivants (animaux, végétaux), ou souterraine? Devant l'hésitation de Boukar, il avança le chiffre de 1370 millions de kilomètres cubes. Puis demanda : «combien faudrait-t-il de verres de 250 ml pour contenir toute cette eau qu'il y a sur la terre?» Comme il y a 4000 milliards de verres d'eau dans 1 seul kilomètre cube, il en faudrait 5200 millions de milliards. L'invité termine en disant à Boukar que quand il boit un verre d'eau, il y a plus de molécules d'eau dans ce seul verre que tous les verres d'eau ci-haut mentionnés. 

Après cette incursion dans l'infiniment petit, je ne peux que vous suggérer une relecture du texte «Les deux infinis» de Blaise Pascal (1623-1662). Il y mentionne que l'univers… «c'est une sphère infinie dont le centre est partout et la circonférence est nulle part.» Puis il ajoute : «Car enfin qu'est-ce que l'homme dans la nature? Un néant à l'égard de l'infini, un tout à l'égard du néant, un milieu entre rien et tout».