Le 27 June 2022
Volume 40, Numéro 6
Entrevue avec la présidente de la Vie d’Ici
Entrevue

Entrevue avec la présidente de la Vie d’Ici

Claire Duchesne, une bâtisseuse 

Le journal La Vie d'Ici a été fondé en 1982. Claire Duchesne en est la présidente depuis 1992. « Dès ma première visite, se rappelle-t-elle, on m'a nommée présidente. J'avais demandé au président de l'époque, Denys Claveau, de rester avec moi un an pour me coacher, lui disant qu'après, il pourrait dormir sur ses lauriers. À chaque année, je refusais sa démission et, à ce jour, Denys est encore un précieux collaborateur du journal. » Appuyée par une solide équipe de bénévoles, Claire Duchesne a su, au fil des ans, bâtir et consolider le journal communautaire de Shipshaw.  

Un magazine de qualité

« La Vie d'Ici était bien modeste pendant ses 10 premières années d'existence », dit-elle. La première chose qu'elle a effectuée lorsqu'elle a accédé à la présidence a été de faire en sorte que le journal adhère à l'Association des médias écrits communautaires du Québec. « N'eût été la formation offerte par l'AMECQ, La Vie d'Ici ne serait pas ce qu'elle est aujourd'hui », de confirmer madame Duchesne. Selon elle, La Vie d'Ici est maintenant un magazine de qualité et peut compter sur une équipe de bénévoles extraordinaire. « Sans les bénévoles, ça ne marche pas », de commenter la présidente. 

Appui de la population

Chaque année, bon an, mal an, une cinquantaine de bénévoles s'affaire à cogner à toutes les portes de Shipshaw pour effectuer une campagne de financement. « Au cours de la dernière année, à cause de la COVID, nous n'avons pu tenir cette campagne, relate-t-elle. Mais croyez-le ou non, ce sont les gens qui viennent nous porter leurs enveloppes. Grâce à la population, la santé financière du journal se porte très bien ». Selon madame Duchesne, le journal est très apprécié et il existe un grand sentiment d'appartenance dans la communauté. « Si on est en retard d'un jour ou deux dans la distribution, on se le fait dire et on reçoit des appels, tient-elle à préciser. Les gens tiennent à leur journal. » 

Shipshaw versus Ville Saguenay

« Lors de la fusion de Shipshaw avec Ville Saguenay en 2002, on ne savait pas trop comment s'ajuster avec la nouvelle administration municipale. Bien que le journal soit apolitique, nous avons toujours eu de bonnes relations avec la Ville. » Ville Saguenay a maintenant comme mairesse l'ancienne conseillère de Shipshaw, Julie Dufour. « Une personne dévouée qui a toujours cru au journal communautaire, de dire madame Duchesne. La Vie d'Ici fait l'envie des autres secteurs de Ville Saguenay, car lors des séances du conseil municipal, il n'y a que Shipshaw qui est représenté par des journalistes. » 

Le média de l'avenir

« Le journal communautaire, c'est le média qui devrait toujours être présent, et ce, bien au-delà des médias sociaux », affirme madame Duchesne. Le journal imprimé demeure primordial, croit-elle, car cela permet de créer un meilleur lien avec les lecteurs. « Ce n'est pas pareil de lire sur Internet, admet-elle. La venue du numérique est un passage obligatoire, mais demeure complémentaire ». Elle ne croit aucunement que le numérique puisse remplacer le papier. « Le journal imprimé ne doit pas disparaître », de conclure la présidente. Il est donc permis d'en déduire que La Vie d'Ici, sous sa forme actuelle, est encore là pour bien longtemps.