Le 27 June 2022
Volume 40, Numéro 6

Il faut se méfier de la fumée du bois

(EN) Quand il fait froid, quoi de mieux pour se réchauffer le cœur que de s’asseoir au coin du feu. Malgré son odeur réconfortante, la fumée de bois contient des polluants qui peuvent être nocifs, comme des produits chimiques et des particules fines. Les particules fines peuvent pénétrer profondément dans les poumons et le sang, ce qui peut parfois causer des effets graves sur la santé, et même la mort. 

Si votre résidence est munie d’un poêle à bois ou d’un foyer, voici quelques mesures que vous pouvez prendre pour réduire les risques pour votre santé : 

Entretenez votre poêle

Assurez-vous que votre poêle à bois est bien entretenu, que sa ventilation est adéquate et qu’il fonctionne correctement. Faites-le inspecter par un professionnel qualifié au moins une fois par année. 

Nettoyez votre cheminée

Nettoyez régulièrement votre cheminée et vos conduits en prenant soin de suivre les instructions du fabricant. Utilisez vos registres de cheminée 

Laissez entrer plus d’air (augmentez la ventilation) lorsque vous allumez un feu, et fermez les registres lorsque le bois est bien carbonisé. Cette technique produit plus de chaleur et nécessite moins de bois. 

Soyez responsable

Évitez de faire brûler du bois les jours où le niveau de pollution de l’air extérieur est élevé.

Ne faites brûler que du bois séché. Coupez, fendez et empilez le bois dans un endroit sec pendant au moins six mois avant de le faire brûler. 

Ne faites jamais brûler de bois peint ou traité chimiquement, d’ordures ménagères, de carton, de bois de grève, de contreplaqué, de panneaux de particules, de bois qui contient de la colle (tant à l’extérieur qu’à l’intérieur) ou de bois mouillé, pourri, malade ou moisi. 

Si vous souhaitez changer de poêle à bois ou de foyer, ou si vous souhaitez en installer un, voici des conseils avisés : 

Choisissez un poêle à faible émission

Installez un poêle à bois ou un foyer encastrable qui est doté d’une technologie avancée de combustion pour réduire les émissions toxiques. Recherchez les appareils qui ont un autocollant de l’Environmental Protection Agency des États Unis. Cet autocollant signifie que l’appareil émet jusqu’à 95 % moins de particules, et qu’il est jusqu’à 20 % plus écoénergétique que les modèles traditionnels. 

Pour en savoir plus sur la façon de rester en santé à la maison, consultez le site www.canada.ca/maison-saine.