Le 26 May 2022
Volume 40, Numéro 5
La Vie d’Ici souligne cette année ses 40 ans
Saviez-vous Que...

La Vie d’Ici souligne cette année ses 40 ans

Une date charnière : 1992 

Au printemps 1992, j'avais fait part à l'équipe du journal que je ne souhaitais pas continuer d'assumer la présidence du Conseil d'administration de La Vie d'Ici. Après 10 ans, j'étais épuisé par l'ensemble des tâches à accomplir, à une époque où il n'y avait aucune aide à espérer côté informatique. Tout se faisait à la « mitaine » comme on dit et mes nuits dépassaient rarement 4 ou 5 heures de sommeil. C'est ainsi que lors d'une assemblée générale avec élection à la présidence, une citoyenne de la route St-Léonard, que je n'avais jamais vue et dont je n'avais jamais entendu parler fut la seule à s'offrir pour occuper la présidence : c'était une jeune femme du nom de Claire Duchesne. Elle n'avait pas d'expérience journalistique, mais le feu de la passion et l'audace de la jeunesse l'enveloppaient d'une aura de nature à susciter la confiance et l'enthousiasme. 

Après s'être assurée de mon soutien de transition pour au moins une année, Claire nous lança qu'elle s'était inscrite au Cegep d'Alma dans un programme d'informatique appliquée à l'infographie. 

En 2022, 30 ans plus tard, notre courageuse Claire poursuit son œuvre de leader bénévole avec l'équipe de la Vie d'Ici. C'est non seulement remarquable, c'est quelque chose de rarissime.  Essayez donc, vous, de trouver, fidélité pareille : on parle ici de 30 ans années consécutives de générosité, d'amitié, d'adaptation aux nouvelles réalités de production d'un journal à travers vents et marées. 

Pétillante et énergique notre belle Claire a su donner à la Vie d'Ici un élan extraordinaire vers le modernisme. Une de ses premières réalisations fut d'amener notre journal communautaire à faire partie de l'Amecq (association des médias écrits et communautaires du Québec). Beaucoup d'avantages découlent de cette incorporation. Nous ne sommes plus seuls, mais côtoyons presque une centaine de petits journaux comme le nôtre. L'Amecq est aussi un lien précieux entre le journal et le ministère de la Culture et des Communications de qui nous recevons une aide annuelle substantielle et essentielle. Claire fut même pendant quelques années dans le CA de l'Amecq. Elle avait la responsabilité d'un immense territoire: Saguenay-Lac-Jean-Chibougamau-Côte-Nord. Innovatrice, fonceuse, notre Claire est  la digne fille de sa mère, Yvonne Gauthier Duchesne, bénévole émérite, qui fut l'objet d'un article dans la Vie d'Ici en mars 2019 à titre posthume. Claire est une personnalité extraordinaire : idéaliste, loyale, brave, pleine de vie et d'espoir. Sur le plan social, elle est altruiste, généreuse et très éprise du genre humain en général. C'est aussi une personne très organisée, très créative, très minutieuse, très compétente. On pourrait presque dire qu'elle est Don Quichotte dans sa tête, Mère Thérèsa dans son cœur et Henry Ford dans son organisation du travail. C'est d'ailleurs ce dernier qui disait :

« L'enthousiasme est à la base de tout progrès. » ou encore : « Se réunir est un début, rester ensemble est un progrès, travailler ensemble est la réussite. » 

Ajoutons finalement que Claire a épousé la sagesse, le pragmatisme et la bienveillance en la personne de Richard Jean, son conjoint de toujours. N'eût été ce dernier, Claire serait peut-être devenue la première femme à accéder à la papauté ; qui sait ? 

Cher Claire,

Au nom de tous nos lecteurs deShipshaw et d'ailleurs, un immense merci pour ton ardeur, ta générosité et ton amour des Shipshois.

Le long chemin de la Vie d'Ici est balisé du parfum de tes belles valeurs, de ton dévouement, de ta personnalité rieuse.

Au fil des ans, tu nous as tirés vers le haut nous emportant ailleurs comme la vie. 

Un incommensurable merci.

Denys