Le 9 February 2023
Volume 41, Numéro 2
Billet

Connaissez vous Denys

Dans les dernières éditions du journal La Vie d'ici le travail des membres de notre équipe a été mis en valeur par notre ami Denys.  C'est maintenant à notre tour de vous en apprendre un peu sur lui. 

Saviez-vous que ?

Denys est un membre fondateur du journal La Vie d'ici, il est toujours un fidèle collaborateur depuis quarante ans. Il y a quarante ans il n'y avait pas tous les outils technologiques qui sont à notre disposition aujourd'hui.  Écrire et publier un journal c'était un marathon qu'il réussissait à chaque mois. Étant lui-même un coureur il ne manquait jamais le fil d'arrivée.   

Depuis quarante ans Denys sait faire rire les lecteurs et les lectrices dans ses Saviez-vous que?  Faire rire est un art, Denys a le don de nous faire passer un bon moment dans le respect des personnes qui ont accepté souvent avec beaucoup d'humilité de lui dévoiler un fait amusant et parfois inusité. 

Denys est un amateur de mots croisés et de Sudoku, un genre de casse-tête logique parfois difficile à compléter.  A tous les jours, au retour de sa petite marche matinale de 5 kilomètres, Denys se dirige au dépanneur chercher son journal copie papier pour compléter ces jeux de patience. Il doit réussir à les compléter bien évidemment. Il pourrait inventer son propre jeu parce que Denys a le don de jouer avec les mots. Ce n'est pas toujours facile de comprendre toutes ses subtilités dans les conversations.  

Denys est un grand amateur de généalogie, la généalogie c'est la liste des membres d'une famille établissant une filiation. La filiation il s'y intéresse, il est toujours curieux d'en savoir un peu plus sur la parenté dans les familles. Il en connaît des cousins, des cousines, des petits-cousins et de petites-cousines, des arrière-arrière-arrière-grand-tantes. Parions que sa question préférée est : es-tu parent avec ? 

Denys est toujours présent aux rencontres mensuelles, c'est le maître de l'assiduité. Lorsqu'il était professeur il ne se serait jamais absenté une seule journée.  Il est même capable d'écrire ses anecdotes couché dans un lit d'hôpital. Malgré toutes les applications modernes Denys compose ses textes à la main, ce qui lui permet d'être libre d'écrire partout.  Il suffit d'un crayon, d'un bout de papier et surtout beaucoup d'imagination qu'il a à profusion pour nous dépeindre un moment inoubliable. 

Denys aime beaucoup jouer à l'Araignée (Spider-Man) ce personnage d'une série télévisée qui a le don de s'accrocher au mur et qui pressent le danger.  Denys c'est sur le toit de sa maison qu'il aime s'accrocher souvent avec témérité. Malgré les nombreux avertissements de sa conjointe qui lui répète à chaque fois, Denys attache-toi tu vas tomber. Avec tout l'humour qu'on lui connaît il lui répond:  Je ne peux pas m'attacher après un nuage! Des nuages il n'y en pas toujours Denys. En espérant que ta devise n'est pas:  J'écoute personne! 

Denys est un combatif, depuis quelques années ce n'est pas dans un hôtel confortable qu'il séjourne mais dans un hôpital.  C'est un endroit qui n'a pas plus de secret pour Denys, il pourrait même postuler aux offres d'emploi, il y aurait sûrement un poste pour lui, qui sait un nouveau défi à relever. 

Dans les dernières semaines Denys a dû être hospitalisé pour une autre intervention chirurgicale, il aura sûrement l'occasion de vous raconter un récit émouvant à ce sujet.  Il a mentionné qu'il venait d'écrire un autre chapitre de la petite vie.  Denys deviendra-t-il le Popa du journal La vie d'ici? Aujourd'hui Popa récupère au sens propre comme au figuré. 

Merci Denys pour ton humour, ta sensibilité, ta manière d'exprimer tes idées sans heurter ni blesser les membres de l'équipe du journal.  Tu as une façon bien particulière de valoriser chaque personne que tu fréquentes.  Ton sens de l'observation fait ressortir un petit détail, un geste, une expression avec beaucoup d'humanité. 

Denys c'est un plaisir de te fréquenter, tu fais rire, tu fais réfléchir, tu nous permets de te connaître encore un peu plus à chaque fois. 

Ce mois-ci tu prends congé de tes Saviez-vous que? Une fois n'est pas coutume ce n'est pas une absence mais un congé bien mérité.