Le 2 March 2024
Volume 42, Numéro 2

Évolution des escroqueries financières

  1. NC) Les escrocs sont de plus en plus subtils. Ils ne cessent d’adapter les tactiques auxquelles ils ont recours pour délester les Canadiens de leur argent.

Kevin Purkiss, vice-président, Gestion des fraudes, RBC, est d’avis qu’une tendance récente met en présence des fraudeurs qui s’emploient à «accompagner» des victimes potentielles, et notamment des adultes âgés. 

«Au cours de la dernière année, nous avons observé une augmentation du nombre de victimes de fraude à qui l’on a appris comment mentir à des êtres chers, à des employés de la banque ou à des conseillers financiers quant aux raisons pour lesquelles elles retirent des fonds ou ce à quoi ces fonds doivent servir, souligne Kevin Purkiss. À terme, l’objectif de l’escroc est de faire en sorte qu’il soit plus difficile de relever les indices d’une escroquerie et qu’il soit trop tard une fois l’escroquerie découverte. » 

Même lorsque les Canadiens se rendent compte qu’ils ont été victimes d’une fraude et qu’ils confrontent leur auteur, il se peut fort bien que l’escroquerie ne se termine pas là. Les fraudeurs contactent désormais leurs victimes plusieurs jours après qu’ils les eurent confrontés. Ils se font passer pour des représentants d’un service de police, pour un avocat ou pour un organisme gouvernemental et offrent de les aider à récupérer leur argent moyennant des frais. 

Vous trouverez d’autres conseils sur la façon de relever les indices d’une escroquerie et pour vous aider à bien protéger votre argent à l’adresse rbc.com/rensperssecurite.