Le 2 March 2024
Volume 42, Numéro 2
Mémoires de nos ainés
FADOQ

Mémoires de nos ainés

Important pour les membres et les non-membres de savoir que la Fadoq provinciale a pris position sur plusieurs dossiers qui touchent possiblement la plupart d'entre vous: 

Bonification de la Sécurité de la vieillesse : le projet de loi doit être priorisé

Cette semaine, le projet de loi fédéral C-319, qui propose d'octroyer aussi la bonification de 10 % des prestations de la Sécurité de la vieillesse aux personnes de 65 à 74 ans, a effectué un pas supplémentaire dans son parcours législatif en franchissant avec succès la seconde lecture en chambre. En mai dernier, le Réseau FADOQ a décidé d'appuyer ce projet de loi puisque la précarité financière n'a pas d'âge. Ce rehaussement de 10 % a déjà été accordé en juillet 2022, mais exclusivement aux personnes de 75 ans et plus, créant ainsi deux classes de personnes aînées. 

Le Réseau FADOQ constate malheureusement que l'ensemble des élus libéraux présents à la Chambre des communes lors du vote a choisi de voter contre le projet de loi. La prochaine étape sera l'examen en comité. Toutefois, aucune date n'est encore prévue pour cette étape législative. 

Le Réseau FADOQ encourage le gouvernement fédéral et les parlementaires à prioriser cette loi pour favoriser son adoption prochainement. Les personnes de 65 à 74 ans, comme celles de 75 ans et plus, ont besoin de cette hausse afin de faire face à l'augmentation du coût de la vie. 

Locataires aînés: le Réseau FADOQ en faveur de l'élargissement de la loi Françoise David

Le Réseau FADOQ appuie les démarches de Québec solidaire et du Parti québécois qui demandent une révision de l'article 1959.1 du Code civil du Québec – la loi Françoise David – afin d'élargir sa portée. Cette loi, que nous avons appuyée lors de son adoption en 2016, empêche un propriétaire d'évincer ou de reprendre le logement d'un ou d'une locataire de plus de 70 ans avec un faible revenu qui y vit depuis plus de 10 ans. Présente à l'Assemblée nationale mardi lors d'un point de presse aux côtés de Québec solidaire et du Parti québécois, notre présidente Gisèle Tassé-Goodman a salué cette initiative « transpartisane ». 

La crise du logement bat son plein. Les dispositions de cette loi ont été établies il y a sept ans et il importe maintenant de les rendre accessibles à un plus grand nombre. Lors de notre audition en commission parlementaire sur le projet de loi 31, qui vise à modifier diverses dispositions législatives en matière d'habitation, nous avions d'ailleurs recommandé d'élargir la loi Françoise David. « Les personnes aînées, qui sont de plus en plus nombreuses, font les frais de la crise du logement, comme plusieurs autres tranches de la population. Il nous apparaît essentiel que les locataires puissent profiter de ces dispositions législatives dès 65 ans », a-t-elle affirmé. Le nombre d'années minimales à occuper un logement est également très limitatif. Le niveau de revenus pour se prévaloir de cette loi est aussi beaucoup trop faible. Toute avancée, à l'un ou l'autre de ces critères, sera positive. 

Rejoignez la Fadoq de Shipshaw et profitez de tous les avantages réservés aux membres.

Au 50 ans et plus, vous êtes tous invités à faire partie de la Fadoq de Shipshaw: un rendez-vous tous les mardis en après-midi au local du centre Multiservice de Shipshaw offre régulièrement des activités sociales, culturel-les et récréatives afin de permettre aux membres de socialiser entre eux.

En tant que membre, vous bénéficiez de rabais exclusifs sur une vaste gamme de produits. 

Nous souhaitons un prompt rétablissement à notre président, Patrick Tremblay, pour une santé retrouvée.